Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !
Aleteia

Pape François : « Le chrétien est appelé à dépasser la justice par le pardon »

Partager

Il est parfois nécessaire « d’aimer au-delà de ce qui est dû », a affirmé le pape François le 24 avril 2019 lors de l’audience générale qui s’est tenue place Saint-Pierre. Le chef de l’Église catholique a ainsi poursuivi son enseignement sur le Notre Père.

Quoi qu’il fasse, a affirmé le successeur de Pierre, l’homme est toujours débiteur envers le Seigneur qui aime « infiniment plus » que ce que l’homme peut faire. En enseignant le Notre Père, le Christ demande de traduire cet amour reçu en une relation « nouvelle » avec les autres. « Le Dieu bon nous invite à être tout aussi bons ». Ainsi, a-t-il poursuivi, la grâce de Dieu est « abondante » mais aussi « exigeante ». « L’amour appelle l’amour, le pardon appelle le pardon », a insisté l’évêque de Rome.

Avec le Notre Père, Jésus Christ introduit la « force du pardon » dans les relations humaines. Pour le Pape, « tout ne se résout pas par la justice » et chacun peut être appelé à « aimer au-delà de ce qui est dû », pour recommencer une « histoire de grâce ». Le Christ remplace donc l’antique loi du talion par la « loi de l’amour ». Chaque chrétien a donc la « grâce » de pouvoir transmettre ce qu’il a reçu « de plus précieux », c’est-à-dire le pardon reçu de Dieu.

Photo de l'audience générale du 24 avril 2019 :