Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !
Aleteia

Jésus ressuscité ? Une longue préparation

THE RESURRECTION
Partager

Sans la Résurrection du Christ, la naissance de l’Église est inexplicable. En commençant à donner un sens à l’événement, le Christ permet aux yeux de s’ouvrir.

Les auteurs du Nouveau Testament insistent, à la suite de Jésus lui-même, sur le fait que la Résurrection s’opère « selon les Écritures ». Cela peut poser problème, car on se demande d’abord de quels passages bibliques il s’agit. Et puis, à quoi bon mettre en valeur la référence à l’Ancien Testament, alors qu’il s‘agit de quelque chose de totalement neuf qui survient dans l’histoire et qui n’a pas besoin d’une autre attestation que le fait patent, constaté par les apôtres et les saintes femmes, qu’un mort de trois jours s’est relevé de son tombeau ?

Jésus nous prépare

Jésus ne veut pas — dans la majorité des cas — imposer directement le constat brut de sa présence en chair et en os ; il cherche à disposer les hommes à le découvrir par un cheminement intérieur, qui mette en jeu le cœur et l’intelligence des témoins. Celui des pèlerins d’Emmaüs est le plus connu, mais il n’est pas le seul. Avant qu’ils puissent s’ouvrir au fait inouï et bouleversant de la Résurrection, il souhaite les préparer pour qu’ils soient prêts à rendre les armes devant la Toute Puissance et la Toute Sagesse de Dieu. La Résurrection n’est pas seulement un coup de force de la Divinité qui bouscule le cours des choses, c’est l’acheminement d’un projet dont les Écritures témoignent et qui va de la création de l’homme à sa glorification finale, une fois vaincu l’obstacle du péché. En Jésus, Dieu a réalisé son ambition de toujours : couronner de gloire et d’honneur son Serviteur fidèle, non dans un paradis irréel, mais dans la réalité de sa chair.

La logique profonde du plan de Dieu

En commençant à donner un sens à l’événement, le Christ permet aux yeux de s’ouvrir. Les disciples ne croient pas parce qu’ils auraient eu déjà une idée claire de la Résurrection, mais, devant la provocation qu’apporte la nouvelle « Jésus est ressuscité », ils sont obligés de s’interroger (comme nous) et percevant soudain quelque chose de la logique profonde du plan de Dieu, ils peuvent saisir des indices qui sans cela leur échapperaient, et conclure, dépassés par la lumière qui entre à flot dans leur cœur : c’est donc bien vrai, Il est Ressuscité ! Mon Seigneur et mon Dieu ! (Jn 20,28).

En images : les plus belles représentations de la Résurrection