Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Prier pour les victimes des attentats au Sri Lanka

Une série d'attentats perpétrés dans des églises en pleine messe de Pâques et des hôtels de luxe a frappé le Sri Lanka dimanche 21 avril 2019.
Partager

Alors qu’une vague d’attentats au Sri Lanka dans des églises, en pleine célébration de la messe de Pâques, et dans des hôtels de luxe a causé la mort d’au moins 290 personnes ce dimanche 21 avril, le pape François a renouvelé son soutien et sa prière. Il a invité les catholiques à prier pour les nombreuses victimes.

Le Sri Lanka en deuil. Des églises dans lesquelles se déroulait la messe de Pâques et des hôtels de luxe ont été la cible d’explosions ce dimanche 21 avril. Au total, près de 300 personnes ont trouvé la mort et au moins 500 ont été blessées. D’après les premiers éléments le groupe islamiste local National Thowheeth Jama’ath (NTJ) serait à l’origine de ces attaques.

Après avoir récité la prière mariale du Regina Coeli ce lundi 22 avril, le pape François a renouvelé son soutien au peuple sri-lankais. « Je voudrais exprimer à nouveau ma proximité spirituelle et paternelle avec le peuple sri-lankais. Je suis très proche de mon cher frère, le cardinal Malcolm Ranjith, et de toute l’Église archidiocésaine de Colombo », a-t-il confié.

« Prions pour les nombreuses victimes et blessés, et je demande à tout le monde de ne pas hésiter à offrir à cette chère nation toutes les aides nécessaires », a-t-il ensuite exhorté, invitant la foule rassemblée à réciter un Ave Maria pour les victimes de ces attentats. Le 11 septembre 2002, une prière universelle avait été lue à l’issue de l’audience générale pour les victimes des attentats et pour les jeunes. Presque dix-huit ans, sa portée et sa pertinence sont toujours autant d’actualité :

Frères et sœurs, invitait le pape, la mémoire des événements tragiques de l’histoire humaine, n’obscurcit pas la confiance dans l’infinie bonté et fidélité de Dieu. Son immuable volonté d’amour et de paix, manifestée dans le Christ mort et ressuscité, est le fondement d’une espérance sûre pour tous les hommes et pour tous les peuples.

Pour les victimes de la violence et du terrorisme, et en particulier pour ceux qui ont été cruellement séparés de ceux qui leurs sont chers il y a un an aujourd’hui, afin qu’ils soient admis accueillis au banquet de la vie, là où il n’y aura plus de pleurs, ni de deuil ni d’angoisse. Demandons aussi que les vivants ne manquent jamais de réconfort, de foi et du soutien fraternel.

Pour l’Église, signe et instrument d’unité pour le genre humain, afin que, par la prédication et le témoignage de l’Évangile, elle répande, nourrisse et soutienne l’espérance des hommes de bonne volonté, orientant leurs pas sur les chemins de la justice et de la paix. Prions.

Pour les croyants de toutes les religions, afin que le Nom de Dieu, miséricordieux et aimant la paix, rejettent avec fermeté toute forme de violence, dans le respect des différentes expériences historiques, culturelles, religieuses. Prions.

Pour les enfants et les jeunes, qui sont l’espérance du nouveau millénaire, afin que devant des modèles de dignité humaine authentique, ils soient aidés à construire la civilisation de l’amour et de la paix, en un monde où l’on défende les droits de tous et où les biens soient distribués partout avec équité. Prions.

Oraison

Père saint, Dieu de miséricorde infinie, aies pitié des tant d’injustices qui tachent la conscience du genre humain. Répands dans le cœur de tout homme et de toute femme le souffle puissant de ton Esprit Saint, afin qu’ensemble, jour après jour, ils grandissent dans la concorde et forment une grande famille, où tous sont accueillis et reconnus comme tes enfants. Nous te le demandons par Jésus-Christ, le Fils de la Vierge Immaculée, notre Seigneur qui vit et règne dans les siècles des siècles.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]