Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !
Aleteia

L’Église du Sri Lanka endeuillée après une série d’attentats

Partager

Le Sri Lanka a été frappé, ce dimanche 21 avril 2019, par une série d’attentats visant trois églises en pleine célébration de la messe de Pâques ainsi que des hôtels de luxe. Un premier bilan fait état de plus de 200 morts.

L’Église catholique sri-lankaise en deuil. Une série d’explosions meurtrières a frappé trois églises du Sri Lanka (l’église Saint-Antoine à Colombo, la capitale, une autre à Negombo au nord de la capitale, et une troisième, à Batticaloa, à l’est de l’île) ainsi que des hôtels de luxe, ce dimanche 21 avril. Si l’origine de ces attentats est encore inconnue, un premier bilan fait état de plus de 200 morts et plus de 450 blessés. Six déflagrations très rapprochées sont survenues dans la matinée et deux plusieurs heures après. D’après plusieurs témoins au moins deux d’entre elles sont le fait de kamikazes.

Le cardinal Malcolm Ranjith, archevêque de Colombo, a exprimé ses condoléances pour toutes les victimes et a invité à prier pour son pays tragiquement meurtri en ce jour de Pâques. Après la bénédiction Urbi et Orbi, le pape François a également exprimé sa douleur après les « graves attentats » survenus le jour même au Sri Lanka. En ce jour de la Résurrection du Christ de nombreux diocèses ont invité à prier pour les victimes de ces attentats.

Les catholiques, 7% de la population

Le chef de la police nationale, Pujuth Jayasundara, avait émis une alerte il y a dix jours concernant un mouvement islamiste, le NTJ, qui aurait projeté « des attentats suicide contre des églises importantes » ainsi que l’ambassade d’Inde à Colombo. Pour mémoire, environ 1,2 million de catholiques vivent au Sri Lanka (majoritairement bouddhiste), soit 7% de la population.