Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !
Aleteia

Mon Carême Laudato si’ : défi n°38, choisir l’Espérance

HOPE
Partager

En se conformant au Christ, l’homme « fait également du bien à la Création », a expliqué le pape François dans son message de Carême 2019. À la suite du souverain pontife, Aleteia vous propose chaque jour du Carême un défi pour prendre soin de notre « maison commune ». Aujourd’hui, choisir l’Espérance.

À quelques jours de Pâques et alors que chacun est encore sous le choc de l’incendie qui a ravagé Notre-Dame de Paris, Aleteia a choisi pour ce nouveau défi de Carême un mot : l’espérance. Ou plutôt l’Espérance. Ce choix n’est certes pas évident ces jours-ci. « Le signe spirituel de l’incendie de notre église mère, en ce jour du lundi saint où tous les chrétiens entrent dans la grande semaine de la Passion et de la Résurrection du Christ, est une immense douleur », reconnaît ainsi Mgr Aupetit dans un entretien accordé au Figaro.

Mais ce choix est central. « Qu’est-ce que le Seigneur veut nous dire à travers cette épreuve ? », s’interroge encore l’archevêque de Paris. « Nous voici dans un scandale de mort, vers le mystère d’une résurrection. Notre espérance ne nous décevra jamais car elle est fondée non sur des édifices de pierre, toujours à reconstruire, mais sur le Ressuscité qui demeure à jamais ». Alors, à chacun de choisir chaque jour de ne pas baisser les bras et de se mettre en route vers Pâques, vers l’Espérance de la résurrection !

L'intérieur de Notre-Dame de Paris après l'incendie