Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Dimanche 01 novembre |
Tous les saints
home iconSpiritualité
line break icon

La « vraie gloire » de Dieu est celle de l’amour, affirme le Pape

Antoine Mekary | ALETEIA | I.Media

I.Media - Publié le 17/04/19

À l’opposé de la « gloire mondaine », la « gloire divine » place l’autre au centre, a exhorté le pape François lors de l’audience générale de ce 17 avril 2019. En cette Semaine sainte, le souverain pontife a poursuivi sa catéchèse sur la prière du Notre Père en la mettant en perspective avec la Passion.

« Et maintenant, glorifie-moi auprès de toi, Père, de la gloire que j’avais auprès de toi avant que le monde existe » (Jn 17, 5). Après la Cène, le Seigneur demande par cette prière à son Père de le « glorifier ». À la veille de la Passion, cette parole peut sembler « paradoxale », a observé le souverain pontife. Or cette « gloire divine » correspond à la gloire du Christ en croix. Elle est celle d’un Père qui aime son peuple « au-delà de toute limite ». Et non celle « d’un juge sévère ».

Par son sacrifice, le Christ montre aux hommes la voie de la « vraie gloire » : « celle de l’amour ». Cette gloire-là, a encore indiqué le pape François se trouve à l’opposé de la « gloire mondaine », issue de l’admiration et des louanges des hommes. La gloire de Dieu n’engendre ni « applaudissements » ni « audience », mais place « l’autre au centre ». En effet, la fête de Pâques montre le Père glorifiant le Fils et le Fils glorifiant le Père et ainsi, « personne ne se glorifie » lui-même, a-t-il expliqué.


PRODIGAL SON ARTWORK

Lire aussi :
Ce que la parabole du fils prodigue nous enseigne sur la prière du Notre Père

Se tourner vers le Christ par la prière

Dans l’angoisse et la peur, Jésus se tourne vers le Père à travers cette douce prière : « Abba ». Ainsi, dans l’épreuve, Jésus nous apprend à étreindre le Père et à se confier à Sa volonté. Bien souvent, dans l’angoisse, le chrétien préfère rester seul, renfermé sur lui-même, alors qu’il lui faut au contraire se tourner vers le Christ par la prière. Car le vrai problème, a estimé le Pape, n’est pas « la douleur » mais la manière dont nous lui faisons face.

Audience générale du 17 avril 2019

Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Tags:
Audience généralenotre perePape François
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Domitille Farret d'Astiès
Elles ont appris à les aimer : ces ...
Agnès Pinard Legry
Reconfinement : plus de messes après la Touss...
Agnès Pinard Legry
Reconfinement : ce que les évêques ont demand...
NIEMOWLĘ
Mathilde de Robien
Ces prénoms féminins qui portent en eux le sc...
NICE
Agnès Pinard Legry
Qui sont les trois victimes de l'attentat de ...
ATTENTAT EGLISE DE NICE
La rédaction d'Aleteia
En images : le récit d'une terrible journée
Mathilde de Robien
L'attestation pour se rendre à la messe de la...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement