Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

La « vraie gloire » de Dieu est celle de l’amour, affirme le Pape

Partager

À l’opposé de la « gloire mondaine », la « gloire divine » place l’autre au centre, a exhorté le pape François lors de l’audience générale de ce 17 avril 2019. En cette Semaine sainte, le souverain pontife a poursuivi sa catéchèse sur la prière du Notre Père en la mettant en perspective avec la Passion.

Cliquez ici pour ouvrir le diaporama

« Et maintenant, glorifie-moi auprès de toi, Père, de la gloire que j’avais auprès de toi avant que le monde existe » (Jn 17, 5). Après la Cène, le Seigneur demande par cette prière à son Père de le « glorifier ». À la veille de la Passion, cette parole peut sembler « paradoxale », a observé le souverain pontife. Or cette « gloire divine » correspond à la gloire du Christ en croix. Elle est celle d’un Père qui aime son peuple « au-delà de toute limite ». Et non celle « d’un juge sévère ».

Par son sacrifice, le Christ montre aux hommes la voie de la « vraie gloire » : « celle de l’amour ». Cette gloire-là, a encore indiqué le pape François se trouve à l’opposé de la « gloire mondaine », issue de l’admiration et des louanges des hommes. La gloire de Dieu n’engendre ni « applaudissements » ni « audience », mais place « l’autre au centre ». En effet, la fête de Pâques montre le Père glorifiant le Fils et le Fils glorifiant le Père et ainsi, « personne ne se glorifie » lui-même, a-t-il expliqué.

Lire aussi : Ce que la parabole du fils prodigue nous enseigne sur la prière du Notre Père

Se tourner vers le Christ par la prière

Dans l’angoisse et la peur, Jésus se tourne vers le Père à travers cette douce prière : « Abba ». Ainsi, dans l’épreuve, Jésus nous apprend à étreindre le Père et à se confier à Sa volonté. Bien souvent, dans l’angoisse, le chrétien préfère rester seul, renfermé sur lui-même, alors qu’il lui faut au contraire se tourner vers le Christ par la prière. Car le vrai problème, a estimé le Pape, n’est pas « la douleur » mais la manière dont nous lui faisons face.

Audience générale du 17 avril 2019
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]