Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !
Aleteia

Incendie à Notre-Dame : l’incroyable veillée de prière de la place Saint-Michel

AFP
Une centaine de personnes réunies pour prier dans la rue après l'incendie de Notre-Dame de Paris, le 15 avril 2019.
Partager

Quelques minutes à peine après le départ des flammes, de nombreuses personnes ont commencé à se rassembler sur la place Saint-Michel, en plein cœur du quartier latin, à quelques centaines de mètres de la cathédrale Notre-Dame. Une veillée de prière qui s’est prolongée tard dans la nuit : l’archevêque de Paris, Mgr Aupetit, les a rejoints peu après minuit.

Cliquez ici pour ouvrir le diaporama

Dès les premières flammes, des dizaines de passants se sont rassemblés spontanément sur la place Saint-Michel. Sonnés, ébahis mais aussi remplis de ferveur et d’espoir. Ils ont multiplié les prières et les chants pour exprimer leur tristesse, leur attachement mais aussi leur confiance et leur espérance.

Certains se sont mis à genoux ou ont joint les mains, d’autres, pas forcément croyants, ont tenu à être présents et à se recueillir dans cette même douleur. Inlassablement, durant des heures, les voix chantant le « Je vous salue Marie » n’ont cessé de s’élever avec une ferveur chaque fois renouvelée :

Mgr Michel Aupetit, archevêque de Paris, a rejoint les jeunes qui priaient à la fontaine St Michel peu après minuit. « Restons unis plus que jamais, dans l’Espérance », a-t-il confié sur Twitter. Après avoir chanté avec eux une dizaine de « Je vous salue Marie », il a adressé quelques mots aux personnes présentes, rapportés par le journal La Croix. « Cette cathédrale, vous la rebâtirez. Nous vivons un moment extrême, c’est la semaine sainte, ce n’est pas un hasard. Hier, nous étions dans la Passion de notre Seigneur Jésus-Christ, et aujourd’hui nous vivons cette Passion. Mais nous savons qu’après, il y a la résurrection. Nous croyons en la résurrection, et nous allons l’annoncer ». Au moment de partir plusieurs personnes lui ont demandé une bénédiction qu’il a volontiers donné.