Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Incendie à Notre-Dame : l’incroyable veillée de prière de la place Saint-Michel

Partager

Quelques minutes à peine après le départ des flammes, de nombreuses personnes ont commencé à se rassembler sur la place Saint-Michel, en plein cœur du quartier latin, à quelques centaines de mètres de la cathédrale Notre-Dame. Une veillée de prière qui s’est prolongée tard dans la nuit : l’archevêque de Paris, Mgr Aupetit, les a rejoints peu après minuit.

Cliquez ici pour ouvrir le diaporama

Dès les premières flammes, des dizaines de passants se sont rassemblés spontanément sur la place Saint-Michel. Sonnés, ébahis mais aussi remplis de ferveur et d’espoir. Ils ont multiplié les prières et les chants pour exprimer leur tristesse, leur attachement mais aussi leur confiance et leur espérance.

Certains se sont mis à genoux ou ont joint les mains, d’autres, pas forcément croyants, ont tenu à être présents et à se recueillir dans cette même douleur. Inlassablement, durant des heures, les voix chantant le « Je vous salue Marie » n’ont cessé de s’élever avec une ferveur chaque fois renouvelée :

Mgr Michel Aupetit, archevêque de Paris, a rejoint les jeunes qui priaient à la fontaine St Michel peu après minuit. « Restons unis plus que jamais, dans l’Espérance », a-t-il confié sur Twitter. Après avoir chanté avec eux une dizaine de « Je vous salue Marie », il a adressé quelques mots aux personnes présentes, rapportés par le journal La Croix. « Cette cathédrale, vous la rebâtirez. Nous vivons un moment extrême, c’est la semaine sainte, ce n’est pas un hasard. Hier, nous étions dans la Passion de notre Seigneur Jésus-Christ, et aujourd’hui nous vivons cette Passion. Mais nous savons qu’après, il y a la résurrection. Nous croyons en la résurrection, et nous allons l’annoncer ». Au moment de partir plusieurs personnes lui ont demandé une bénédiction qu’il a volontiers donné.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]