Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

L’info qui réjouit : le tabagisme régulier recule

SMOKING
Nuttaphong Sriset - Shutterstock
Partager

Certains médias sont devenus champions dans la diffusion de nouvelles négatives. Et pourtant les informations qui réjouissent existent. Loin de cacher les maux qui nous entourent, elles permettent d’y trouver des motifs d’espérance et d’optimisme. Le recul du tabagisme régulier par exemple.

Il n’est pas rare d’entendre de vertes critiques contre les mesures de luttes contre le tabagisme en France, jugées idiotes, liberticides et inutiles, quand elles ne sont pas considérées comme un bon moyen, pour l’État, d’augmenter ses recettes à peu de frais sur le dos du consommateur en augmentant le prix du paquet. Tout comme la sécurité routière, cette action publique est fréquemment une bête noire de l’opinion, sur ton du « on ne peut plus rien faire » !

Lire aussi : L’info qui réjouit : l’IA au secours des espèces marines

Un recul continu

Mais tout comme le nombre de tués sur la route est passé d’un peu plus de 16.000 par an en 1970 à un peu plus de 3.200 en 2018, le nombre de fumeurs quotidiens a également considérablement diminué ces dernières années. Le recul continu du nombre de fumeurs réguliers s’est accentué avec l’introduction du paquet neutre et l’augmentation très forte des prix de vente depuis le dernier quinquennat, mais aussi le meilleur remboursement des substituts médicaux permettant de se déshabituer à la consommation de tabac. 2018 a, dans ce domaine, constitué un petit record avec 600.000 fumeurs réguliers de moins durant les six premiers mois de l’année.

Lire aussi : L’info qui réjouit : le boom des formations dans l’artisanat

25% de fumeurs quotidiens

Pour la première fois depuis l’an 2000, le taux de fumeurs quotidien a reculé dans les classes les plus défavorisées de la population, en général non touchées par ces évolutions et peu sensibles à la politique de lutte contre le tabagisme. Chiffre révélateur, les livraisons de tabac à rouler et de cigarettes aux points de vente ont diminué de presque 10% en 2017 et en 2018. Aujourd’hui, en France, 25% des Français consomment encore quotidiennement du tabac. Au milieu des années 1960, 45% des hommes et 10% des femmes fumaient quasi-quotidiennement.

Lire aussi : L’info qui réjouit : un soutien de poids à la permaculture

Lire aussi : L’info qui réjouit : la signature d’un pacte sur les emballages plastiques

Lire aussi : L’info qui réjouit : début de la phase d’expérimentation du Pass culture

Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]