Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Nicaragua : le pape François demande à un évêque menacé de mort « d’aller à Rome »

BAEZ
Partager

Le pape François a demandé à Mgr Silvio Baez, évêque auxiliaire de Managua (Nicaragua), « d’aller à Rome un certain temps ». Le prélat, critique du président Daniel Ortega, a reçu de nombreuses menaces de mort.

Le pape François a demandé à Mgr Silvio Baez, évêque auxiliaire de Managua (Nicaragua) « de servir l’Église, pour un temps, à Rome », a déclaré ce 10 avril Mgr Leopoldo Brenes, cardinal et archevêque de Managua (Nicaragua) lors d’une conférence de presse. Cible d’attaques du régime pour le soutien qu’il a apporté auprès des opposants au président Daniel Ortega, Mgr Silvio Baez a reçu « d’innombrables menaces de mort ». En juillet dernier, le prélat avait déjà été agressé à l’intérieur même d’une église par des soutiens du gouvernement.

Lire aussi : Le Nicaragua sous le choc après l’agression de plusieurs évêques dans une basilique

Très ému l’évêque a déclaré avoir pleuré au moment de l’annonce de sa mutation « Je n’ai pas demandé à quitter le Nicaragua. Je veux qu’il soit bien clair que mon cœur a toujours été ici, dans mon pays, au milieu de mon peuple », rapporte l’agence Aciprensa. L’évêque a déclaré avoir finalement accepté cette décision dans un esprit d’obéissance. Il quittera le Nicaragua après la semaine sainte.

Lire aussi : Nicaragua : le Pape s’adresse au président Daniel Ortega

« Depuis le 27 février, des discussions importantes sont en cours au Nicaragua pour résoudre la grave crise socio-politique que traverse le pays », avait rappelé le pape François le 24 mars, à l’issue de l’Angélus, devant les milliers de fidèles réunis sur la place Saint-Pierre. « J’accompagne de ma prière cette initiative et j’encourage les parties à trouver au plus vite une solution pacifique pour le bien de tous ».

Ils ont donné leur vie pour les autres en 2018
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]