Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 13 juin |
Saint Antoine de Padoue
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Mon Carême Laudato si’ : défi n°32, se réconcilier

HANDS

Public Domain

La rédaction d'Aleteia - publié le 10/04/19

En se conformant au Christ, l’homme « fait également du bien à la Création », a expliqué le pape François dans son message de Carême 2019. À la suite du souverain pontife, Aleteia vous propose chaque jour du Carême un défi pour prendre soin de notre « maison commune ». Aujourd’hui, se réconcilier.

En famille, en couple ou entre amis, on passe parfois à côté d’une démarche qui se révèle inestimable : demander pardon et savoir pardonner. Les occasions de pardon ne manquent pourtant pas : réactions inappropriées (justifiées ou non), disputes plus ou moins violentes, paroles blessantes envers son conjoint, ses parents ou ses amis, comportements désinvoltes… Mais on zappe, on oublie, on se dit tant pis. Et pourtant, se demander pardon est source de multiples bienfaits. Aujourd’hui, Aleteia vous invite donc à ouvrir grand votre cœur, à pardonner et à vous réconcilier avec vos parents, amis, votre famille ou votre conjoint.


2 WOMAN HUGGING

Lire aussi :
Cinq arguments pour oser se demander pardon en famille

Le pape François a insisté à de nombreuses reprises sur la relation directe entre le pardon demandé à Dieu et celui à accorder à nos frères, contenu dans la prière du Notre Père. Le chrétien « doit s’ouvrir au pardon et toujours pardonner », a ainsi rappelé le souverain pontife. Une nécessité qui « ne nie pas le tort subi mais reconnaît que l’être humain, créé à l’image de Dieu, est toujours plus grand que le mal qu’il commet ». À ceux qui ont du mal à ouvrir leur cœur à ceux qui les ont offensés et sont venus s’excuser, le Saint-Père demande ainsi de s’appliquer la question du Père céleste au serviteur impitoyable, dans la parabole évangélique : « Je t’avais remis toute cette dette parce que tu m’avais supplié. Ne devais-tu pas, à ton tour, avoir pitié de ton compagnon, comme moi-même j’avais eu pitié de toi ? » (Mt 18, 32-33).


FINGER POINT

Lire aussi :
Mon Carême Laudato si’ : défi n°31, accueillir et exercer l’autorité


BREATHING

Lire aussi :
Mon Carême Laudato si’ : défi n°30, choisir de ralentir




Lire aussi :
Mon Carême Laudato si’ : défi n°29, concevoir ses déplacements autrement




Lire aussi :
Mon Carême Laudato si’ : défi n°28, s’accepter et rendre grâce


CYTATY ŚWIĘTYCH O RADOŚCI

Lire aussi :
Mon Carême Laudato si’ : défi n°27, semer la joie par le sourire


CONVERSATION

Lire aussi :
Mon Carême Laudato si’ : défi n°26, affermir ses convictions


GARDENING

Lire aussi :
Mon Carême Laudato si’ : défi n°25, se reconnecter à la nature

Ces perles de sagesse de saint François d'Assise pour mieux vivre

Tags:
CarêmeLaudato siPardon
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-exister-NONPOP.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement