Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mardi 01 décembre |
Saint Eloi
home iconActualités
line break icon

Baisse significative du nombre de peines de mort exécutées dans le monde en 2018

EXECUTION CHAMBER,DEATH PENALTY

Public Domain

Hervé Grandchamp - Publié le 10/04/19

Le rapport annuel d’Amnesty international publié le 10 avril relève une diminution de 31% du nombre d’exécutions capitales dans le monde. Une bonne nouvelle à relativiser néanmoins sachant que l’organisation n’a pas été en mesure de prendre en compte des nombreuses exécutions en Chine.

Le nombre d’exécutions capitales est en forte baisse. Dans son rapport annuel publié le 10 avril, Amnesty international a recensé 690 exécutions en 2018 contre 993 exécutions l’année précédente. L’ONG explique cette forte baisse, entre autres, par une modification de la législation iranienne sur les stupéfiants qui aurait entraîné une diminution de 50% du nombre de peines de mort. Les pays comme l’Irak, le Pakistan et la Somalie ont eux aussi enregistré une baisse du nombre d’exécution.




Lire aussi :
La Chine, championne du monde de la peine de mort en 2013

L’organisation précise que ces statistiques ne comprennent les exécutions en Chine, où les chiffres sont classés secret d’État. Amnesty international estime qu’au moins un millier de chinois sont exécutés chaque année. Outre la Chine, ce sont l’Iran (au moins 253 exécutions), l’Arabie saoudite (149), le Vietnam (au moins 85) et l’Irak (au moins 52) qui recourent le plus massivement à la peine capitale. Les États-Unis ont été le seul pays des Amériques à procéder à des exécutions, dont le nombre (25 en 2018) est en hausse depuis deux ans.




Lire aussi :
Pourquoi le pape François inscrit-il la peine de mort comme « inadmissible » ?

Depuis 2018, la congrégation pour la doctrine de la foi et le catéchisme de l’Église catholique considèrent la peine capitale comme « inadmissible ». Le souverain pontife a appelé à plusieurs reprises l’Église à s’engager pour l’abolir partout dans le monde. En février dernier, lors du 7e congrès mondial contre la peine de mort à Bruxelles, le Pape a également précisé que l’on ne peut « jamais abandonner la conviction d’offrir y compris à celui qui est coupable de crimes la possibilité de se repentir ».


DEATH

Lire aussi :
Pape François : « La dignité de la personne n’est pas perdue, même si elle a commis les pires crimes »

Tags:
amnesty internationalchinepeine de mort
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
La rédaction d'Aleteia
Le Conseil d'État somme le gouvernement de ré...
Aliénor Goudet
La demande très spéciale que la Vierge Marie ...
CATHEDRALE NOTRE DAME DE PARIS
Caroline Becker
Découvrez l'intérieur de Notre-Dame de Paris,...
Mathilde de Robien
C’est aujourd’hui que débute la neuvaine nati...
messe avec masques
Agnès Pinard Legry
Les églises sont "des lieux de contamination"...
WEB2-JEAN CASTEX-AFP-000_8VX2FV.jpg
Xavier Patier
Messe à 30 personnes : le mépris, ça suffit !
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement