Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Baisse significative du nombre de peines de mort exécutées dans le monde en 2018

EXECUTION CHAMBER,DEATH PENALTY
Partager

Le rapport annuel d’Amnesty international publié le 10 avril relève une diminution de 31% du nombre d’exécutions capitales dans le monde. Une bonne nouvelle à relativiser néanmoins sachant que l’organisation n’a pas été en mesure de prendre en compte des nombreuses exécutions en Chine.

Le nombre d’exécutions capitales est en forte baisse. Dans son rapport annuel publié le 10 avril, Amnesty international a recensé 690 exécutions en 2018 contre 993 exécutions l’année précédente. L’ONG explique cette forte baisse, entre autres, par une modification de la législation iranienne sur les stupéfiants qui aurait entraîné une diminution de 50% du nombre de peines de mort. Les pays comme l’Irak, le Pakistan et la Somalie ont eux aussi enregistré une baisse du nombre d’exécution.

L’organisation précise que ces statistiques ne comprennent les exécutions en Chine, où les chiffres sont classés secret d’État. Amnesty international estime qu’au moins un millier de chinois sont exécutés chaque année. Outre la Chine, ce sont l’Iran (au moins 253 exécutions), l’Arabie saoudite (149), le Vietnam (au moins 85) et l’Irak (au moins 52) qui recourent le plus massivement à la peine capitale. Les États-Unis ont été le seul pays des Amériques à procéder à des exécutions, dont le nombre (25 en 2018) est en hausse depuis deux ans.

Depuis 2018, la congrégation pour la doctrine de la foi et le catéchisme de l’Église catholique considèrent la peine capitale comme « inadmissible ». Le souverain pontife a appelé à plusieurs reprises l’Église à s’engager pour l’abolir partout dans le monde. En février dernier, lors du 7e congrès mondial contre la peine de mort à Bruxelles, le Pape a également précisé que l’on ne peut « jamais abandonner la conviction d’offrir y compris à celui qui est coupable de crimes la possibilité de se repentir ».

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]