Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

L’hommage à Marc Laycuras, médecin militaire tué au Mali

FRANÇOIS-REGIS SALEFRAN
Partager
Présent au Mali dans le cadre d’une opération de lutte « contre les groupes armés terroristes », le capitaine Marc Laycuras a été tué le 2 avril dernier à la suite d’une explosion. Un hommage lui a été rendu ce lundi à l’Hôtel national des Invalides de Paris. De nombreux militaires, dont des médecins, étaient présents pour saluer la mémoire de leur camarade disparu.

« Ce mardi 2 avril, votre route s’est soudainement arrêtée alors que vous étiez frappé par l’ennemi, lâche et invisible », a déclaré la ministre des Armées Florence Parly qui se tenait devant le cercueil tapissé d’un drapeau bleu-blanc-rouge. « Ce mardi 2 avril, la France perdait l’un des siens. Votre engagement nous honore. Votre sacrifice nous oblige », a-t-elle ensuite continué. Selon l’état-major, le capitaine Marc Laycuras est le 24e militaire français décédé au Mali depuis l’intervention française Serval en 2013, qui a été suivie de l’opération antiterroriste Barkhane.

https://twitter.com/CEMAT_FR/status/1115279988746539011

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
La rédaction d'Aleteia
Quand François rencontre Raoni
Domitille Farret d'Astiès
Dans les pas de Stevenson
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]