Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Jeudi 29 octobre |
Saint Narcisse
home iconAu quotidien
line break icon

Les fromages d'abbaye valent bien un rayon dédié

L'Artisanat monastique

Rachel Molinatti - Publié le 07/04/19

Après les icônes, le miel, les vins et les confitures, place aux fromages. À Paris, l'une des boutiques de l'Artisanat monastique propose désormais un rayon bien achalandée en authentiques fromages d'abbaye.

On le sait, la France est le pays du fromage. On compterait quelque 1.200 variétés différentes. Excusez du peu. Et on ne parle pas du Chaussée aux moines, du St Moret et autres produits industriels, mais du Saint-Nectaire, du reblochon, de la tomme des Pyrénées… Alors si vous cherchez à bien employer votre temps, allez donc découvrir le nouveau rayon fromage imaginé par la grande boutique d’artisanat monastique de l’avenue Denfert Rochereau (XIVe).

L'Artisanat monastique

Un patrimoine monastique

Car chez les religieux, la fabrication c’est toute une tradition. Élaborés à partir de recettes traditionnelles, les fromages font partie du patrimoine monastique au même titre que la bière et les confitures. Pour les gourmets, la boutique parisienne vous propose le fromage à pâte pressée de l’abbaye du Mont des Cats (Nord), le brebis d’Echourgnac préparé par les sœurs de l’abbaye Notre-Dame de Bonne Espérance (Dordogne) ou encore le renommé pâte molle à croûte lavée de l’abbaye de Cîteaux (Côte-d’Ôr). Soit une douzaine de produits au total. Si leurs parfums n’ont rien d’angélique, ces recettes, à n’en pas douter, auront un petit parfum de reviens-y et vous donneront en outre un avant-goût du ciel. Et s’il n’est pas question d’en faire tout en fromage, n’hésitez quand même pas en profiter.




Lire aussi :
Un plateau de fromage touché par la grâce

En images : Quand les liqueurs se font monastiques
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Tags:
artisanatmoinesParis
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Domitille Farret d'Astiès
Elles ont appris à les aimer : ces ...
statue de femme les yeux bandés
Mgr Benoist de Sinety
Dans nos aveuglements, le diable montre son v...
Mathilde de Robien
Franz et Franziska Jägerstätter, un couple un...
NIEMOWLĘ
Mathilde de Robien
Ces prénoms féminins qui portent en eux le sc...
Timothée Dhellemmes
En Europe, les lieux de culte se reconfinent ...
belle mère et belle fille
Jeanne Larghero
S’embrouiller avec sa belle-mère en trois leç...
KOMUNIA ŚWIĘTA
Mathilde de Robien
A.R.D.O.R., un bel acrostiche pour savoir com...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement