Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!
Aleteia

Une, deux, trois… Elle court un semi-marathon pour son filleul

S.C
Partager

Marraine d’un petit garçon atteint de la Spina Bifida, une jeune trentenaire a mobilisé les troupes afin d’éveiller les consciences au sujet de cette pathologie qui concerne une grossesse sur 1.000.

Un semi pour son filleul. Sabine de Coutard, 30 ans, ne manque pas de motivation. Professeur de mathématiques à Lyon, elle courra ce dimanche le semi-marathon de Cheverny (Loire-et-Cher) à l’attention de son filleul Clément. Âgé de 6 mois, l’enfant est atteint de Spina Bifida. Cette malformation congénitale, qui concerne une grossesse sur 1.000, peut entraîner des troubles tels que la paralysie ou l’incontinence. « Il a été diagnostiqué à l’âge de 5 mois de grossesse et ma sœur et mon beau-frère ont décidé de le garder », confie-t-elle à Aleteia. La jeune femme, qui pratique régulièrement la course à pied, s’est alors mis en tête de courir pour sensibiliser plus largement le public à ce sujet et a lancé une cagnotte à destination de l’Association nationale Spina Bifida et Handicaps associés (ASBH), qui soutient la recherche autour de cette malformation et anime un réseau d’entraide entre les familles. La cagnotte a rencontré un succès au-delà de ses espérances.

Faire prendre conscience

« Cela a pris beaucoup d’ampleur. Nous serons une vingtaine à courir différents parcours pendant le week-end et une cinquantaine de personnes seront présentes pour nous encourager », poursuit-elle. « Clément va très bien. Il est très souriant, très heureux et fait le bonheur de ses parents. Mon objectif est de parler de la Spina Bifida et de faire prendre conscience que la prévention existe ». Le moins que l’on puisse dire, c’est que cette marraine prend son job à cœur.