Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Médecin militaire tué au Mali : les hommages se multiplient

Daphné BENOIT / AFP
Un véhicule blindé léger (VBL) de la force française de la mission Barkhane dans la région du Sahel.
Partager

Après l'annonce du décès au Mali ce 2 avril du capitaine Marc Laycuras, médecin militaire rattaché à la 120e antenne médicale du Mans (Sarthe), les messages d'hommage et de soutien se multiplient.

Les hommages se multiplient. Marc Laycuras, un médecin militaire français âgé de 30 ans, a été tué au Mali ce mardi à la suite d’une explosion au sein d’une opération de lutte « contre les groupes armés terroristes ». Le Président de la République, Emmanuel Macron a témoigné de sa « profonde tristesse » et de son respect « devant son sacrifice », louant « son courage exemplaire au service de la France ». Le jeune militaire, qui était rattaché à la 120e antenne médicale basée au Mans (Sarthe), avait rejoint le Mali le 12 février dernier comme médecin du poste médical soutenant le 2e RIMa, dans le cadre de l’opération Barkhane. Marié et titulaire de la médaille de la Défense nationale, il était remarqué « pour son humilité et son investissement », a précisé le ministère de la Défense. « Le décès du médecin capitaine Marc Laycuras nous rappelle chaque jour le dévouement inlassable des femmes et des hommes du service de santé des armées sur tous les théâtres d’opérations », a affirmé la ministre des Armées Florence Parly dans un communiqué.

« Il y a eu une détonation au passage d’un VAB (Véhicule de l’Avant Blindé). Deux militaires blessés ont immédiatement été pris en charge et transférés par un hélicoptère Caïman » vers Gossi, à 150 km à l’ouest de Gao (nord) où se situe le QG de la force française Barkhane au Mali, a précisé le porte-parole de l’état-major des Armées françaises, le colonel Patrik Steiger.

Selon l’état-major, le capitaine Marc Laycuras est le 24e militaire français décédé au Mali depuis l’intervention française Serval en 2013, qui a été suivie de l’opération antiterroriste Barkhane. Différentes personnalités politiques et religieuses se sont manifestées et ont appelé au souvenir et à la prière. « Marc Laycuras servait doublement : et comme médecin et comme militaire », a signalé l’abbé Grosjean dans un tweet. Il était « Fidèle à la belle devise du Service de Santé des Armées : “Toujours au service des hommes.” », a pour sa part souligné François-Xavier Bellamy. Tandis que la Marine nationale salue un « frère d’armes » et que l’abbé Christian Venard, médecin militaire, rappelle « avec force l’engagement et les sacrifices consentis par nos militaires au service de la Patrie ».

Saint Luc, l’un des quatre évangélistes, est considéré par l’Église comme le saint patron des médecins, en compagnie des saints Côme et Damien. Voici une prière du médecin catholique proposée par le pape Jean Paul II.

Seigneur Jésus,
Médecin divin, toi qui, au cours de ta vie terrestre, as témoigné un amour de prédilection envers ceux qui souffrent et qui as confié à tes apôtres le ministère de guérison, dispose-nous à être toujours empressés à soulager les souffrances de nos frères. Fais que chacun d’entre nous soit conscient de la grande mission qui lui a été confiée et qu’il s’efforce d’être toujours un instrument de ton amour miséricordieux dans son service quotidien. Éclaire nos esprits, guide nos mains, rends-nos cœurs attentifs et compatissants. Fais nous voir dans chaque malade les traits de ton Visage divin.
Toi qui est la Voie, donne-nous de savoir t’imiter chaque jour, non seulement comme médecins des corps, mais comme médecins de toute la personne, en aidant nos malades à poursuivre en toute confiance leur parcours terrestre jusqu’au moment de leur rencontre avec Toi.
Toi qui est la Vérité, donne-nous la sagesse et la science, pour pénétrer dans le mystère de l’homme et de sa destinée transcendante, lorsque nous le rencontrons pour découvrir les causes de son mal et pour en trouver les bons remèdes.
Toi qui est la Vie, donne-nous de porter l’annonce et le témoignage de « l’Évangile de la vie » dans notre profession, en nous attachant à la défendre toujours, de la conception jusqu’à son achèvement naturel, et à respecter la dignité de tous les êtres humains, particulièrement des plus faibles et des plus nécessiteux.
Seigneur, fais de nous des bons Samaritains, prêts à accueillir, soigner et consoler ceux que nous rencontrons au cours de nos activités. Aide-nous à apporter notre généreuse contribution au renouvellement constant des structures de la santé, à l’exemple des saints médecins qui nous ont précédés.
Bénis notre travail et notre profession, éclaire nos recherches et notre enseignement. Accorde-nous, enfin, qu’après T’avoir toujours aimé et servi dans nos frères souffrants, nous puissions, au terme de notre pèlerinage terrestre, contempler ton visage glorieux et éprouver la joie de la rencontre avec Toi, dans ton Règne de bonheur et de paix infinie.
Amen.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]