Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!
Aleteia

Mon Carême Laudato si’ : défi n°21, accueillir plutôt que juger

Shutterstock-Antonio Guillem
Partager

En se conformant au Christ, l’homme « fait également du bien à la Création », a expliqué le pape François dans son message de Carême 2019. À la suite du souverain pontife, Aleteia vous propose chaque jour du Carême un défi pour prendre soin de notre « maison commune ». Aujourd’hui, accueillir plutôt que juger.

« T’as vu son look ? », « Il est resté coincé dans les années 1980 celui-là… », « Quelle voix de crécelle ! », « Mais pour qui se prend-il avec son petit air de “Monsieur je sais tout” ? »… Que ce soit dans son milieu professionnel, dans les transports en commun, au restaurant ou en soirée, chacun croise, chaque jour, de nombreuses personnes. Qu’il est facile de les juger en un clin d’œil, de les “étiqueter” d’un regard, de les critiquer sans les connaître !

« Il n’y a plus ni juif ni grec, il n’y a plus ni esclave ni homme libre, il n’y a plus l’homme et la femme, car tous, vous ne faites plus qu’un dans le Christ », rappelle saint Paul dans sa lettre aux Galates (Ga 3, 28). Aujourd’hui Aleteia vous invite à convertir votre regard, à oser la vraie rencontre et à vous interroger : suis-je capable de ne pas définir, catégoriser, référencer qui je rencontre ? Le pape François s’est exprimé sur ce sujet à de nombreuses reprises, dénonçant inlassablement une maladie récurrente qui se propage dans chaque société, dans chaque communauté : la maladie des murmures, des commérages et des bavardages.

15 conseils bibliques pour être heureux