Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Le 6 avril, le rêve de Pier Giorgio Frassati deviendra réalité

PIER GIORGIO FRASSATI
Partager

À quelques semaines des élections européennes l’association Pier Giorgio Frassati propose de s’unir le 6 avril autour d’un chapelet et de prier pour l’Europe.

Alors que les Européens sont appelés aux urnes fin mai pour élire leurs députés, l’association Pier Giorgio Frassati, basée à Rome, propose aux chrétiens de réciter un chapelet le 6 avril « pour l’Europe pour la foi de ses peuples, pour la redécouverte de ses racines chrétiennes ». L’idée est de faire un cadeau à la jeunesse européenne le jour de l’anniversaire du bienheureux italien. De nombreuses associations, écoles, oratoires, confréries et sanctuaires mariaux des différentes régions du monde, ont déjà manifesté leur soutien au projet.

« L’homme aux huit béatitudes »

Pour les organisateurs, ce chapelet pour l’Europe est l’occasion de prier « pour que les jeunes, inspirés par l’exemple de Pier Giorgio, se sentent responsables de sa construction. Aux Journées Mondiales de la Jeunesse (JMJ) de Cracovie en 2016, le pape François avait invité les jeunes du monde entier à suivre l’exemple de Pier Giorgio Frassati, saint patron de l’évènement : « Soyez comme lui ! », les avait-t-il enjoint. Bon vivant et consolateur des pauvres, conquérant des cimes et passionné d’action sociale et politique, Pier Giorgio Frassati s’est engagé avec conviction et enthousiasme dans le mouvement des étudiants européens pour la paix, Pax Romana, à l’issue de la Première Guerre mondiale. « Il avait compris qu’il était nécessaire, pour la paix, de s’engager également en dehors des frontières de son propre pays, en ressentant comme sien le destin des autres peuples et des autres nations ». Décédé en 1925 à l’âge de 24 ans, il a été reconnu par Jean Paul II comme « l’homme aux huit béatitudes ».

« Cette année, l’anniversaire de Pier Giorgio est proche des élections par lesquelles chaque État choisira ses représentants au Parlement européen. Ne soyons pas submergés par un sentiment de fatigue et de méfiance à l’égard de ce beau projet qu’est la communauté européenne », précise l’association organisatrice. « Il est urgent de recouvrer les espoirs et les perspectives chrétiennes qui animaient ses pères fondateurs ».

Le pape François, lors de son discours à Rethinking en 2017, nous a invité à « avoir le courage de travailler pour poursuivre pleinement le rêve des Pères fondateurs d’une Europe unie et unanime ». L’association évoque la lettre que le bienheureux a écrit aux étudiants de Bonn en janvier 1923 : « Nous n’avons pas la possibilité de changer la triste situation mais nous sentons, en nous, toute la force de notre amour chrétien qui fait de nous des frères au-delà des frontières, de toutes les nations… Vous et nous devons faire souffler l’esprit de bonté qui ne peut naître que de la foi dans le Christ ».

« Nous prierons celle qu’il aimait tant, la Vierge Marie »

« Quel meilleur cadeau pourrions-nous faire à Pier Giorgio que de répondre à son invitation en priant ensemble ? », expliquent les responsables de l’initiative. « Nous réciterons le chapelet pour toutes ces intentions, avec le soutien de Pier Giorgio, nous prierons celle qu’il aimait tant, la Vierge Marie, dont la couronne brille par ses douze étoiles sur le drapeau européen ». L’association a créé un support pour aider les participants à réciter le chapelet. Décliné en plusieurs langues, il peut être téléchargé sur le site. Il est possible de communiquer son intention de participer à la prière en adressant un email à l’association Pier Giorgio Frassati.

Parmi les signataires de la convocation figurent la signature de Wanda Gawrońska, présidente de l’association Pier Giorgio Frassati, du père Michele Falabretti, responsable du service national de la jeunesse pour la Conférence épiscopale italienne et de Marco Sermarini, responsable de la Compagnia dei Tipi Loschi di Grottamare .

Découvrez de rares et magnifiques photos du bienheureux Pier Giorgio Frassati
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]