Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

La Scala Santa, l’escalier qu’aurait gravi le Christ, accessible sans revêtement aux pèlerins

Scala Santa de Rome.
Partager

À partir du 11 avril, pendant au moins 40 jours, les marches usées de la Scala Santa, également appelée l’Escalier saint, seront découvertes. Les pèlerins pourront toucher et gravir les marches sans revêtement que le Christ aurait empruntées lors de sa Passion.

Cliquez ici pour ouvrir le diaporama

Des milliers de pèlerins montent chaque année à genoux les 28 marches de la Scala Santa, située à proximité de la basilique Saint-Jean-de-Latran, tout en priant et méditant sur la passion du Christ. Ces marches auraient en effet été foulées par Jésus alors qu’il se rendait au prétoire de Jérusalem pour y être jugé par Ponce Pilate.

Święte Schody CC via Wikipedia

En temps normal, et pour éviter d’accentuer l’usure de la pierre, les marches sont recouvertes de panneaux en noyer. Seuls des petits hublots permettent d’apercevoir les taches rouges que la tradition attribue au sang du Christ. Mais à partir du 11 avril 2019 et pendant au moins quarante jours, les fidèles pourront l’emprunter sans protection et toucher la pierre de l’escalier. Une première depuis 300 ans. Cette initiative vient couronner vingt ans de restauration du sanctuaire de la Scala Santa, financés par de nombreux donateurs et mécènes. Pour Paolo Violini, restaurateur en chef des fresques des Musées du Vatican, « c’est un moyen concret de créer des liens avec ceux qui nous ont précédés dans l’histoire et la foi, qui nous ont transmis la foi ».

Lire aussi : Les escaliers gravis par le Christ bientôt restaurés

Selon la tradition, la Scala Santa, ou Sacla Pilati (« Escalier de Pilate ») aurait été transportée de Jérusalem à Rome au début du IVe siècle par sainte Hélène, la mère de l’empereur Constantin. Il est désormais installé à proximité de la basilique Saint-Jean-de-Latran, dans un sanctuaire voulu par le pape Sixte V.

Découvrez la Scala Santa en images :
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]