Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

En RDC, 3.000 enfants doivent la vie à sœur Maria

POPE FRANCIS Suor MARIA CONCETTA
Vincenzo PINTO / AFP
Partager

Le pape François a rendu un hommage public à sœur Maria Concetta Esu, une religieuse missionnaire et sage-femme depuis près de 60 ans en Afrique lors de l'audience générale du 27 mars. Au cours de son service, soeur Maria a aidé à donner naissance à près de 3.000 bébés.

Il est des moments où l’inhabituel confère de l’émotion au solennel. Après sa bénédiction apostolique, le souverain pontife a tenu à rendre ce 27 mars au cours de l’audience générale un hommage à la fois très personnel et émouvant à sœur Maria, une religieuse italienne âgée de 85 ans qui est au service de la mission en république démocratique du Congo depuis près de 60 ans.

« Chers frères et sœurs, nous avons aujourd’hui la joie d’avoir parmi nous une personne que je souhaite vous présenter. Il s’agit de sœur Maria Concetta Esu de la congrégation des Filles-de-Saint-Joseph-de-Genoni. Pourquoi je fais cela ? Sœur Maria Concetta a 85 ans et, depuis près de 60 ans, elle est missionnaire et sage-femme en Afrique. Applaudissez-la ! Je l’ai rencontrée à Bangui, lorsque je suis allé ouvrir le Jubilé de la miséricorde. Elle m’avait raconté qu’au cours de sa vie elle avait aidé à naître près de 3.000 enfants. Quelle merveille ! Et ce jour-là, elle était venue du Congo, en barque, à 85 ans, pour faire les courses à Bangui ! Elle s’est rendue à Rome pour rencontrer ses sœurs religieuses et elle participe aujourd’hui à l’audience générale avec sa supérieure. J’ai souhaité profiter de cette occasion pour lui offrir un signe de reconnaissance et la remercier pour son témoignage. », a-t-il souligné.

Le Pape a remis à la missionnaire la Croix Pro Ecclesia et Pontifice — une décoration qui récompense prêtres, religieux et laïcs — en signe de remerciement pour tout son travail fait « au service de la vie des enfants, des mamans, des familles. »

Une vie donnée pour la vie des autres

« À travers ce geste — a poursuivi le Saint-Père — je souhaite aussi faire part de ma reconnaissance à tous les missionnaires, qu’ils soient prêtres, religieux ou religieuses, et laïcs, qui diffusent la semence du règne de Dieu à travers le monde. Chers missionnaires, vous faites un énorme travail ! Vous « brûlez » votre vie en semant la Parole de Dieu par votre témoignage… Et dans ce monde, vous n’êtes pas à la une des journaux.

Le Pape a demandé aux fidèles présents ce dimanche place Saint-Pierre d’accompagner sœur Maria par la prière en demandant que son exemple nous aide tous à « vivre l’Évangile là où nous sommes ». Arrivée en 1959 à Zongo, au nord du Congo belge à l’époque, sœur Maria a traversé tous les soubresauts du pays, refusant fermement d’abandonner sa mission malgré de nombreuses menaces. « Moi, je veux rester ici. Je ne veux pas être déserteur ! J’ai donné toute ma vie ici, je donnerai aussi mes os », avait-elle confié en 2015 à l’AFP.

Ils ont donné leur vie pour les autres en 2018
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]