Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Des centaines de donateurs au secours de l’église de Marie

© Yves Ruault
Partager

En juin 2018, le maire de Marie (Alpes-Maritimes) avait lancé un appel pour le moins original : solliciter toutes les personnes se prénommant Marie pour participer au sauvetage de l’église du village. Son appel a finalement été entendu par 1.300 donateurs.

Le prénom Marie est porté par quelque 900.000 personnes en France. C’est aussi le nom d’un petit village des Alpes-Maritimes. Marie, 104 habitants, se trouve dans la Vallée de Tinée, près de Nice. Depuis juin 2018, son maire, Gérard Steppel, a entrepris de rénover l’église de sa commune, Saint-Pons, un édifice du XVIe siècle. Coût de l’opération ? 150.000 euros financés à 54% par le département et la région. Pour trouver les 46% restant, le maire a parié sur la singularité du nom de son village… en s’adressant à toutes les Marie de France pour qu’elles deviennent donateurs via la Fondation du Patrimoine.

© Yves Ruault

L’opération a rencontré un véritable succès. « On espérait récolter 7.000 euros, nous en sommes actuellement à 56.935 euros, c’est huit fois plus » se réjouit Gérard Steppel, contacté par Aleteia. Les 1.300 donateurs recensés par la Fondation du Patrimoine viennent de France, de Belgique et de République Tchèque. « J’ai vu la bonté et la générosité de nos citoyens » confie Gérard Steppel. Reçus par courrier, souvent les dons étaient accompagnés d’images pieuses ou de quelques mots. Le maire se souvient ainsi de cette femme qui a adressé un don en mémoire de sa fille, Marie, morte il y a quelques années. Ou encore de ce retraité aux revenus modestes qui tenait tout particulièrement à faire un don. Le maire évoque aussi la lettre d’une petite fille qui a envoyé un dessin avec un don. Elle voulait participer car elle se sentait concernée, précisément parce qu’elle se prénommait Marie.

Le maire a annoncé son intention d’entreposer les lettres dans l’église et d’exposer les plus belles pour remercier les généreux donateurs. Samedi 30, Mgr André Marceau, évêque de Nice célébrera une messe dans l’église pour marquer la fin des travaux.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]