Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 21 février |
Saint Pierre Damien
Aleteia logo
Décryptage
separateurCreated with Sketch.

L’épanouissement personnel est-il l’origine de « l’hiver démographique » ?

CROWD

Shutterstock

I.Media - publié le 26/03/19

Centrés sur "leur épanouissement personnel", trop de couples vivent aujourd'hui "sans fécondité", s'est attristé le pape François lors d'une visite inattendue le 26 mars 2019 à l'Université pontificale du Latran à Rome.

Sans donateurs, l’avenir d'Aleteia s’écrit en pointillé.
Pour que Aleteia reste gratuit et faire rayonner l’espérance qui est en vous,
Faites un don à Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec réduction fiscale)

C’était une visite inattendue. Avant de se rendre au Capitole, le pape François s’est déplacé mardi à l’Université pontificale du Latran. Devant des étudiants, il a prêché une catéchèse de Carême. « Le monde est marqué par la pensée unique qui enveloppe et endort chacun avec son étreinte mortelle », a notamment déploré le pape argentin. Pourtant « la différence chrétienne » réside dans « la nouveauté » qui permet de rester « indemne », a-t-il rappelé.




Lire aussi :
La France plonge dans l’hiver démographique européen

Le Pape a ainsi évoqué « l’hiver démographique » que traversent les sociétés occidentales, fruit d’un individualisme « confortable et radin ». Parce qu’ils sont trop concernés par « leur épanouissement personnel », les couples vivent « sans fécondité », a constaté le successeur de Pierre. « Pourquoi n’avez-vous pas au moins un enfant ou deux ? », a-t-il interrogé devant les étudiants. Cette pensée unique, celle de « l’exaltation du moi », est en apparence « culturelle » mais est en réalité « sauvage » car elle empêche les hommes de « laisser une histoire » derrière eux.

La primauté donnée à la relation

Ainsi, les études ne sont utiles que si elles permettent de rester liées à l’histoire et à « l’humanité dans son ensemble », a rappelé le chef de l’Église catholique. Elles ne doivent pas mener à l’isolement mais favoriser « une conscience critique et une capacité de discernement ». Les études, a-t-il repris, ne seront ainsi fécondes que si elles sont faites « avec l’esprit ouvert et à genoux ». Le pontife a donc invité à contempler le mystère de la Trinité et de l’Incarnation. C’est ainsi que « la primauté donnée à la relation » sera retrouvée.




Lire aussi :
Démographie : les ressorts de la fécondité

Tags:
DémographiefeconditePape François
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Faites du soutien de notre mission votre effort de Carême 2024.

Notre mission ? Offrir une lecture chrétienne de l’actualité et transmettre l’espérance du Christ sur le continent numérique.

Nous sommes les missionnaires du XXIème siècle : accompagnez-nous par vos dons !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts.

(avec déduction fiscale)
ASSISE-Ictus-x-Aleteia.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement