Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Bientôt un prix Marin Sauvajon pour saluer l’héroïsme ordinaire

JEFF PACHOUD / AFP
Marin Sauvajon, le 3 mai 2018, au tribunal de Lyon.
Partager

La région Auvergne-Rhône-Alpes vient de lancer le « prix Marin » afin de distinguer « les héros du quotidien ». C’est le jeune Marin Sauvajon, violemment agressé à Lyon en novembre 2016 pour avoir pris la défense d’un couple, qui présidera le jury.

Son courage a marqué de nombreux esprits, bien au-delà de traditionnels clivages politiques ou idéologiques. Le 11 novembre 2016, alors qu’il n’est âgé que de 20 ans, Martin Sauvajon est venu en aide à un couple, importuné au seul motif qu’il s’embrassait, sur le parvis de la gare de la Part-Dieu à Lyon. Pour avoir voulu porter secours, le jeune homme a été sauvagement agressé et son pronostic vital est resté engagé de longues semaines. Il souffre aujourd’hui de lourdes séquelles et bataille chaque jour pour retrouver ses capacités.

Une action qui « doit s’inscrire dans la spontanéité »

Reçu par le pape François, Marin Sauvajon a également reçu la Légion d’honneur des mains d’Emmanuel Macron le 1er mars 2019. C’est désormais au tour de sa région, Auvergne-Rhône-Alpes, présidée par Laurent Wauquiez (LR), de lui rendre hommage avec la création du prix Marin.

« Par son acte et par le combat quotidien qui est le sien, Marin est aujourd’hui devenu un symbole de courage », précise la région. « Le Prix régional décerné en son nom vise à faire durer l’esprit qui a guidé Marin le 11 novembre 2016 et à récompenser ceux qui, comme Marin, agissent ou ont agi en héros dans leur quotidien. » Concrètement, il « récompense une personne physique, habitante d’Auvergne-Rhône-Alpes, ayant réalisé un acte de courage sur le territoire français après 2016, et qui, à l’instar de Marin, a agi un jour en héros dans son quotidien. Cette action doit s’inscrire dans la spontanéité et ne s’inscrit donc pas dans une logique professionnelle. Un seul prix Marin est décerné par promotion de candidats. »

Un premier prix à l’automne

Le prix Marin est doté d’une somme de 3.000 euros à destination du bénéficiaire du prix et de 3.000 euros à destination d’une association en lien avec la thématique de l’engagement citoyen qui sera choisie collectivement entre le bénéficiaire du prix Marin et le jury. Le jury, présidé par Marin Sauvajon, se laisse la possibilité de désigner quatre candidats médaillés qui seront récompensés. Les candidatures pour cette première édition ont été ouvertes ce 25 mars 2019 et se clôtureront le 25 juin 2019. Le jury se réunira une fois par an — début septembre 2019 pour cette première édition — pour désigner le lauréat du Prix Marin et les quatre médaillés qui seront récompensés à l’occasion d’une cérémonie organisée à l’automne 2019.

Ils ont donné leur vie pour les autres en 2018
Tags:
courage
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]