Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Lyon : chaussez vos baskets pour le « Run in Spirit »

© Run in spirit 2018, Tekoaphotos
Run in Spirit, 2018.
Partager

La deuxième édition du "Run in Spirit" à Lyon aura lieu le samedi 30 mars. Au programme, des parcours adaptés pour les sportifs, les familles, les handicapés, afin de découvrir quelques lieux spirituels de la ville et mettre en accord, son corps, son esprit et son âme. Tout un programme !

Après le succès de la première édition et ses 350 participants, la course « Run in Spirit » aura lieu de nouveau à Lyon, le 30 mars prochain. L’occasion pour les plus sportifs de parcourir 10 kilomètres en passant par des lieux phares de la ville de Lyon comme la basilique de Fourvière ou encore le le 30 mars prochain situé au cœur de l’Antiquaille. De la colline de Fourvière à l’arrivée au musée des Confluences, il y aura quelques dénivelés à même de satisfaire les plus sportifs ! Comme Raphaël, coureur de 45 ans, qui se réinscrit cette année avec son fils ado. « Cette course est une belle occasion de mettre en accord ma vie sportive et ma vie chrétienne. À l’entraînement physique du samedi, j’ajoute la montée et le cheminement vers Pâques ! »

© Run in spirit 2018, Tekoaphotos
Run in spirit, 2018.

Une course bon enfant

Mais le « Run in Spirit » reste avant tout une course bon enfant, nous explique Andréane, 39 ans, qui y a également participé l’année dernière avec son mari. « Ce que je retire de la première édition c’est la grande bienveillance ! Il n’y a pas d’esprit de compétition, même si les plus sportifs grimpent dix fois plus vite que nous ! Nous avons passé un bon moment en famille, en retrouvant les enfants sur la ligne d’arrivée. Voir tous les âges participer, jusqu’à mon professeur de CE1 de l’époque, reste un super souvenir !  ». En effet, les enfants, les familles et les personnes handicapés ont un parcours dédié de trois kilomètres, organisé au départ de l’église Sainte-Blandine puis ils retrouvent les autres coureurs autour du buffet d’arrivée dressé devant le musée des Confluences.

© Run in spirit 2018, Tekoaphotos
Run in Spirit, 2018.

Les bons conseils de saint Irénée

Si la course et l’entretien physique semblent  à la mode aujourd’hui, le corps, l’âme et l’esprit forment un tout qu’il faut aussi entretenir, et c’est saint Irénée, le deuxième évêque de Lyon, qui le dit :  » […] la chair modelée n’est que le corps de l’homme. L’âme, à elle seule, n’est qu’une partie de l’homme. L’Esprit non plus n’est pas l’homme. C’est l’union et le mélange de toutes ces choses qui constitue l’homme parfait. »

L’invitation est donc lancée aux hommes comme aux femmes parfaites, mais aussi aux autres villes ! Car le concept ne demande qu’à s’exporter. Une belle idée pour découvrir sa cité autrement.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]