Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Mon Carême Laudato si’ : défi n°14, prendre un temps de silence

CISZA
Shutterstock
Partager

En se conformant au Christ, l’homme « fait également du bien à la Création », a expliqué le pape François dans son message de Carême 2019. À la suite du souverain pontife, Aleteia vous propose chaque jour du Carême un défi pour prendre soin de notre « maison commune ». Aujourd’hui, prendre un temps de silence.

Le réveil sonne, vous vous levez — plus ou moins rapidement — et c’est parti pour une nouvelle journée à un rythme effréné… Pris dans le tourbillon de la vie et le brouhaha quotidien, il est souvent compliqué de se (re)centrer sur l’Essentiel. Et si, à partir d’aujourd’hui, vous vous ménagiez quotidiennement quelques minutes de silence ? « Faire silence, c’est un peu comme remettre les compteurs à zéro et retrouver ses amis, leurs voix, leurs inflexions. C’est aussi se retrouver soi-même, retrouver son souffle, ses joies et ses peurs, ses rages et son enthousiasme », a ainsi confié à Aleteia Frère Rémi Chéno, dominicain, docteur en théologie et auteur de l’ouvrage Les voies du silence (Éditions du Cerf).

Lire aussi : Dans l’ascenseur du Pape, une Vierge du silence

Comment faire ? Comment apprivoiser le silence ? « Ménagez un espace pour vous, respirez lentement et profondément, et… enfoncez-vous dans le silence. La cacophonie ne cessera pas. Mais vous vous en moquerez. Vous ne vous laisserez pas troubler par elle. Vous ne devez pas rêver à je ne sais quel miracle d’abstraction de ce monde, de retirement loin de tout », explique encore frère Rémi Chéno. « Laissez cela cohabiter avec votre descente dans le silence. Je crois qu’il est possible d’être à la fois dans le bruit (intérieur et extérieur) et dans le silence (intérieur). Cela se fait sans combat mais plutôt dans la confiance. Si vous vous dites « je n’y arrive pas », demandez-vous à quoi vous n’arrivez pas ? Au silence tel que vous rêviez ? À un exploit ascétique ? Qui vous a dit que vous n’y arriviez pas ? » Pour prolonger votre méditation, vous pouvez participer à une communauté de prière proposée par Hozana.

Lire aussi : Mon Carême Laudato si’ : défi n°13, poser un geste de dépouillement

Lire aussi : Mon Carême Laudato si’ : défi n°12, prier pour les responsables politiques

Lire aussi : Mon Carême Laudato si’ : défi n°11, réparer plutôt que jeter

Lire aussi : Mon Carême Laudato si’ : défi n°10, avoir un regard d’amour

Lire aussi : Mon Carême Laudato si’ : défi n°9, se désencombrer

Lire aussi : Mon Carême Laudato si’ : défi n°8, se soucier du bien commun à travers la Création

Lire aussi : Mon Carême Laudato si’ : défi n°7, faire de mes achats un acte moral

Lire aussi : Mon Carême Laudato si’ : défi n°6, entrer dans un chemin de vraie conversion

Les plus beaux lieux de retraite spirituelle en France

 

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]