Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Deux députés demandent l’ouverture d’une mission d’information sur les actes « anti-chrétiens »

ASSEMBLEE NATIONALE
Partager

Deux députés Les Républicains, Annie Genevard et Philippe Gosselin, ont demandé, ce mardi 19 mars, au président de l’Assemblée nationale la création d’une mission d’information sur la multiplication des actes anti-chrétiens qui ont lieu actuellement en France.

« Les actes chrétiens ne cessent d’augmenter en France. Cette situation est extrêmement préoccupante. Au cours du seul mois de janvier, 66 actes anti-chrétiens sont à déplorer dans notre pays », ont écrit Annie Genevard, vice-présidente de l’Assemblée et députée du Doubs ainsi que Philippe Gosselin, vice-président de la Commission des Lois et député de la Manche, dans une lettre adressée au Président de l’Assemblée nationale, Richard Ferrand.

Contacté par Aleteia, Philippe Gosselin réaffirme son souhait que le sujet soit mis une bonne fois pour toutes sur la table. « Il nous paraît important que le gouvernement se penche sur cette question. L’intérêt de la mission est de faire la part entre ce qui est réellement de la profanation et ce qui reste du vandalisme. Une fois que l’on aura fait cette distinction, nous pourrons réaliser un cartographie précise. Grâce à cette typologie des actes, il sera plus facile d’analyser les raisons qui ont poussé les malfaiteurs à s’adonner à de telles actions et donc trouver des solutions ». Conscient que cette question concerne toutes les religions, le député assure ne vouloir mettre aucune confession en concurrence. « Il y a une véritable recrudescence des actes anti-chrétiens ces dernières années et c’est un sujet qu’on ne peut pas passer sous silence ».

1.063 actes anti-chrétiens

Dans son bilan annuel, rendu public le 12 février dernier, le ministère de l’Intérieur indiquait 1.063 actes anti-chrétiens commis en France au cours de l’année 2018 contre 1.038 en 2017, soit 25 actes anti-chrétiens supplémentaires. La majorité d’entre elles concernent des lieux de culte : églises profanées, objets religieux vandalisés, cimetières dégradés, etc. Dernier en date, l’incendie qui a lieu ces derniers jours à l’église Saint-Sulpice mais que le curé de la paroisse, Jean-Loup Lacroix, refuse pour le moment de qualifier d’acte « anti-chrétien » tant que l’origine de l’incendie ne sera pas clairement déterminée par l’enquête policière.

« Face à cela, la représentation nationale n’a pas le droit de détourner le regard », estiment les députés LR dans leur lettre demandant au président de l’Assemblée « une réponse à la hauteur de ces événements dramatiques » et « au-delà de toute considération partisane ». Si la mission d’information est accordée, une délégation de la commission sera chargée d’étudier le sujet et de publier un rapport dans les mois à venir. Pour mémoire, les missions d’informations ne sont pas des commissions d’enquête. Chaque président de groupe d’opposition dispose d’un « droit de titrage », une fois par session ordinaire, lui permettant d’obtenir la création d’une mission d’information dont les travaux comprennent des auditions et éventuellement des déplacements. Les rapports que produisent ces missions peuvent donner lieu à un débat sans vote en séance, éventuellement à des questions ou encore à une proposition de loi.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]