Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Cahors : devenez garde d’honneur et protégez la Sainte Coiffe du Christ

SAINT COIFFE
Nabil BOUTROS I CIRIC
La Sainte Coiffe.
Partager

Dans le cadre du 900e anniversaire de la cathédrale de Cahors, le diocèse est à la recherche de bénévoles prêts à intégrer la prestigieuse Garde d’honneur qui servira à protéger la Sainte Coiffe du Christ.

Pendant neuf mois, la précieuse relique de la Sainte Coiffe du Christ, conservée à Cahors, va être exposée à la vénération des fidèles du 14 avril, dimanche des Rameaux, au 8 décembre, date qui marque la fin de cette année jubilaire exceptionnelle lancée à l’occasion des 900 ans de la cathédrale. Mais qui dit exposition dit aussi protection. Le diocèse a donc décidé de constituer une Garde d’honneur qui aura pour mission de veiller 7 jours sur 7 sur la relique et permettre le bon déroulement de sa vénération.

Lire aussi : Cette relique méconnue du Christ conservée en France

« La relique sera exposée de manière exceptionnelle durant 34 semaines dans la cathédrale de Cahors », expose Alexandra de Nantes, une laïc chargée du recrutement des bénévoles. « Du dimanche des Rameaux jusqu’à la Pentecôte, l’exposition aura lieu dans le chœur puis la relique rejoindra la chapelle d’axe, dans un reliquaire tout neuf et plus sécurisé, où elle demeura définitivement », précise-t-elle. « Du 14 avril au 8 décembre, nous avons donc besoin de 34 équipes constituées chacune de quatre gardes », ajoute la recruteuse. Fonctionnant en binôme, les deux gardes seront placés de chaque côté de la relique et devront effectuer une surveillance de cinq heures dans la journée. Un relai sera effectué toutes les deux heures. « L’objectif est d’assurer une présence durant les dix heures d’ouverture quotidienne, de 9h à 19h », ajoute la jeune femme.

© decar66
Chœur de la cathédrale de Cahors.

Un accueil sur mesure

Sans limite d’âge, tous les bonnes volontés sont invitées à proposer leur candidature via un formulaire disponible sur le site officiel de la Sainte Coiffe. « Nous avons déjà obtenu plusieurs candidatures, se réjouit Alexandra de Nantes, mais nous n’avons pas encore constitué les 34 équipes ». Si aucune limite d’âge n’est imposée, les bénévoles, qui s’engagent pour une semaine, ne sont également pas tenus d’habiter Cahors. « Le diocèse met à disposition un logement avec cuisine équipée pour ceux qui viennent de loin », souligne-t-elle. Au delà des conditions matérielles, l’équipe d’accueil met également à disposition un accompagnement fraternel : « Les bénévoles sont invités à participer à la vie de prière sur place, aux offices et recevront un carnet spécial constitué de médiations ».

Lire aussi : Pourquoi les reliques ont de l’avenir

Durant cette semaine de service exceptionnelle, les gardes auront également le privilège de porter une cape de garde d’honneur. Une tenue officielle à l’image des capes portées par la Garde d’honneur de la Sainte Tunique d’Argenteuil. Encore en fabrication, ces prestigieux manteaux seront dévoilés très prochainement. En attendant le début de cette vénération inédite, le diocèse a déjà dévoilé la date d’une procession exceptionnelle qui aura lieu dans les rues de Cahors, le 27 avril prochain. La relique, qui sera soutenue par une seconde équipe de gardes déjà constituée, partira à 15h de l’église Saint-Barthélémy et traversera la ville de Cahors avant d’arriver à la cathédrale.

En images : ces reliques attribuées à Jésus
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]