Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 09 décembre |
Sainte Léocadie
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

40% des Belges pensent qu’il faut arrêter les soins médicaux coûteux pour les plus de 85 ans

ELDERLY,HANDS

Shutterstock

La rédaction d'Aleteia - publié le 20/03/19

Selon une étude menée en Belgique, 40% de la population est favorable à l'arrêt des soins coûteux pour les plus de 85 ans. Un chiffre qui étonne.

Un chiffre stupéfiant : 40% des Belges seraient favorables à l’arrêt des soins coûteux pour les seniors âgés de plus de 85 ans afin de « conserver l’équilibre de la Sécu », rapporte le quotidien belge Le Soir. Soit quatre Belges sur dix. Ce chiffre frappant provient de plusieurs études réalisées à la Fondation Roi Baudoin, au Centre fédéral d’expertise des soins de santé (KCE) et à l’Institut national d’assurance maladie invalidité (Inami), dans le cadre d’une réflexion sur l’équilibre budgétaire de la sécurité sociale belge. Et si 69% des personnes interrogées pensent qu’il est légitime de dépenser 50.000 euros pour un traitement vital, elles ne sont plus que 28% à maintenir cette opinion dans le cas où le patient serait âgé de plus de 85 ans. En revanche, 46% des personnes sondées souhaitent conserver le remboursement des soins liés à des questions d’hygiène de vie personnelle, tels que le tabac ou l’obésité. Des priorités qui interrogent.


ELDERLY WOMAN

Lire aussi :
Les seniors sont de plus en plus exposés à la précarité

Repris par la RTBF (Radio Télévision Belge Francophone) puis par de nombreux médias français, ce chiffre suscite de nombreuses réactions. Et si la méthodologie employée pour mener à bien ces études n’a pas été précisée, le résultat ne manque pas de scandaliser. « Ces pourcentages en faveur de l’exclusion sont choquants », lance le sociologue et professeur émérite Mark Elchardus qui a mené l’enquête pour l’Inami. Le danger de l’application de ces principes serait en effet une médecine à deux vitesses qui exclurait les patients âgés n’ayant pas les moyens financiers de se soigner. Certains pays ont déjà « avancé » sur cette question. Ainsi, aux Pays-Bas, on ne place déjà plus de stimulateur cardiaque aux plus de 75 ans, « l’appareil dépassant de loin le patient en espérance de fonctionnement », selon Le Soir Belgique. Faut-il donc arrêter de soigner nos anciens ?

Tags:
Fin de vieMaladiepersonne âgée
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour








Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement