Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Marcelo Gleiser, le physicien pour qui science et religion ne sont pas ennemies

Marcelo Gleiser.
Partager

« La science ne tue pas Dieu ». Voilà ce qu’a voulu démontrer le physicien brésilien Marcelo Gleiser, lauréat du prix Templeton 2019. Cette récompense, créée en 1972, vise à mettre en valeur une personnalité affirmant la dimension spirituelle de la vie.

Le physicien brésilien Marcelo Gleiser vient de recevoir le prix Templeton affirmant la dimension spirituelle de la vie. Âgé de 60 ans et né à Rio de Janeiro, ce professeur de physique et d’astronomie est installé aux États-Unis depuis 1986. L’homme, qui se dit agnostique, a néanmoins démontré dans ses écrits que la science et les religions ne sont pas ennemies. « Je garde l’esprit ouvert, car je comprends que la connaissance humaine est limitée », a expliqué le scientifique. C’est pour son travail de recherches qu’il vient de recevoir le prix Templeton.

Lire aussi : Savants et inventeurs : ces prêtres géniaux qui ont changé nos vies

Créé en 1972 par un riche américain presbytérien John Templeton (1912-2008), ce prix met en valeur une personnalité travaillant pour le progrès de la recherche et les découvertes concernant les réalités spirituelles. Très richement doté (1,1 million de livres britanniques, le double du Nobel !), ce prix a récompensé depuis sa création des personnalités comme Mère Teresa, Desmond Tutu, le Dalaï lama ou encore Alexandre Soljenitsyne.

Avoir l’humilité d’être entouré de mystère

Si Marcelo Gleiser a gagné ce prix cette année, c’est qu’il a démontré dans de nombreux ouvrages et articles comment la science et la religion visent chacune à répondre à des questions très similaires sur l’origine de la vie.« La première chose que vous voyez en ouvrant la Bible est une histoire de création », dit-il. « Juifs, chrétiens, musulmans : tout le monde veut savoir comment le monde est apparu ». Et le père de cinq enfants d’ajouter : « Nous devons avoir l’humilité d’accepter que nous sommes entourés de mystère ».

Lire aussi : Stephen Hawking, le scientifique qui a rencontré quatre papes

Le professeur brésilien regrette que certains croyants voient la science comme une ennemie, pensant à tort que les scientifiques, en cherchant à résoudre le mystère des origines, tuent Dieu. « La science ne tue pas Dieu », dit-il régulièrement. A l’inverse, Marcelo Gleiser fustige l’arrogance des scientifiques qui ne prennent pas en compte les croyances en Dieu.  « Quand des scientifiques célèbres expliquent que la cosmologie a tout expliqué des origines de l’univers, et qu’on n’a plus besoin de Dieu, c’est n’importe quoi. Nous n’avons rien expliqué du tout ! »

Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]