Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 07 décembre |
Saint Ambroise de Milan
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Qui étaient les parents de saint Joseph?

SAINT JOSEPH

Juspe de Ribera| Brooklyn Museum | PD

Philip Kosloski - publié le 18/03/19

Les parents du père adoptif de Jésus ont élevé un "homme juste", qui a par la suite veillé sur le Sauveur du monde.

Alors que la tradition de l’Église identifie bien les parents de la Vierge Marie, sainte Anne et saint Joachim, nous savons peu de choses sur les parents de saint Joseph, le père adoptif de Jésus. Quelle en est la raison ?

Comme c’est aussi le cas pour sainte Anne et saint Joachim, très peu de détails nous ont été transmis sur les parents de saint Joseph. Nous connaissons avec certitude le père de saint Joseph grâces aux Évangiles, même si cela peut nous paraître un peu confus au premier regard. Dans l’Évangile selon saint Matthieu, saint Joseph est présenté comme le fils de « Jacob » (Mt 1,16). En revanche, dans l’Évangile selon saint Luc, son père est identifié comme « Éli » (Lc 3,23). Saint Matthieu et saint Luc, auraient-ils des informations divergentes ? L’apologiste américain Jimmy Akin propose une explication plausible, acceptée par de nombreux théologiens.




Lire aussi :
Joseph, un saint pour le XXIe siècle

L’historien du IIe siècle, Julius Africanus, originaire d’Israël, retranscrit les renseignements rapportés par la famille du Christ, vivant encore à son époque. Selon la généalogie de Jésus-Christ, le grand-père de Joseph, Matthan (mentionné dans l’Évangile selon saint Matthieu), épousa une femme nommée Estha, qui engendra Jacob. Après la mort de Matthan, Estha épousa un membre de la famille appelé Melchi (mentionné dans l’Évangile selon saint Luc) qui engendra Éli (épouser des membres de la famille était courant chez les Juifs à cette époque). Jacob et Éli étaient donc demi-frères. Éli mourut sans enfant. Jacob épousa la veuve d’Éli et engendra Joseph, qui était biologiquement le fils de Jacob mais légalement le fils d’Éli (Eusebius, Ecclesiastical History 1:6:7).

L’adoption était habituelle dans la culture juive. Elle affectait directement la lignée généalogique. Ainsi, même si une personne pouvait naître dans une lignée spécifique, lorsqu’elle était adoptée, elle rejoignait également la nouvelle lignée. De plus, comme l’explique Jimmy Akin, « l’adoption pouvait avoir lieu à titre posthume ». Cela signifie que « si un homme mourait sans enfant, il était du devoir de son frère d’épouser la femme veuve et de donner un fils au nom de son frère. Ce fils serait alors “adopté” à titre posthume par le défunt et considéré comme son fils dans la généalogie familiale. »  Il était alors largement admis que Jacob était le premier père de Joseph et celui qui l’a élevé au rang « d’homme juste ».


SONGE DE JOSEPH

Lire aussi :
Joseph dans l’art, de l’ombre à la lumière

En ce qui concerne la mère de saint Joseph, il n’y a quasiment aucune information, même dans les traditions les plus reculées. Une mystique du XVIIIe siècle, appelée Mère Cecilia Baij, affirme que sa mère s’appelait « Rachel ». Il est possible que cela soit vrai, étant donné que Rachel était un nom commun à l’époque. Mais cela semble également relier Joseph au premier « Joseph » de l’Ancien Testament, dont les parents étaient Jacob (Israël) et Rachel (Genèse 35). Dans tous les cas, les visions de Mère Cecilia Baij sont considérées comme des « révélations privées » et ne sont pas authentifiées par l’Église catholique. Quels que soient les parents de saint Joseph, ils ont élevé un homme vertueux qui a joué un rôle déterminant dans l’histoire du Salut et qui a été un père adoptif digne de notre Seigneur Jésus-Christ.


Consecration to St. Joseph

Lire aussi :
Saint Joseph : ni séducteur, ni présomptueux !

Tags:
FamilleSaint Joseph
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour








Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement