Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Découvrez Saint-Pierre de Rome en glace

VLADIMIR SIMICEK / AFP
Saint-Pierre de Rome miniature faite de blocs de glace.
Partager

En Slovaquie, des sculpteurs ont façonné une reproduction "miniature" de la basilique Saint-Pierre de Rome... avec des blocs de glace.

Si vous passez dans les Tatras, cette chaîne de montagnes située à la frontière entre la Pologne et la Slovaquie, faites une halte dans le petit hameau de Hrebienok. Ici, chaque hiver depuis six ans, des sculpteurs exécutent des sculptures d’églises en glace. Facile à 1.285 mètres d’altitude. Sauf que cette fois, les slovaques ont frappé un grand coup en proposant rien de moins qu’une imposante sculpture glacée de Saint-Pierre de Rome.

Pas simple de reproduire ce chef d’œuvre connu dans le monde entier. Il a fallu un mois à quinze charpentiers et seize sculpteurs pour assembler les 1.880 blocs de glace cristalline de ce modèle réduit. L’ensemble qui tient sans ciment ni bois mesure « seulement » 11 mètres de haut, contre les 137 mètres de l’original, il n’en est pas moins imposante. En effet les 225 tonnes de murs glacés entièrement transparents et les jeux de lumières qui les éclairent ont de quoi impressionner.

Des concerts de musique sacrée

Les slovaques ont le sens du détail. Des vitraux de glace, dessinés et fabriqués par le verrier Achilleas Sdoukos, ont été intégrés aux murs. À l’intérieur de ce « Saint-Pierre de glace », il est possible d’apercevoir des sculptures inspirées d’œuvres de maîtres italiens côtoyant des sculptures plus locales représentant chamois, ours et marmottes. Pour que cette œuvre singulière ne fonde pas, un dôme a été installé afin de maintenir la température à moins 10°C.

Comble du raffinement, chaque dimanche, un concert de musique sacrée est proposé aux visiteurs, donnant une autre dimension à la découverte du lieu. Le charme et la beauté opèrent dans tous les cas. D’après les responsables du site, de plus en plus de couples manifestent leur souhait de s’y marier. À ceci près que cela n’est possible que civilement puisque la basilique de glace n’est pas consacrée.

En images : ces sanctuaires tout en Lego
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]