Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Pour le Carême, sortir de ses conflits intérieurs et livrer le bon combat

CAREME; BIBLE; WOMAN
© De inewsfoto - Shutterstock
Partager

Le Carême est un temps privilégié où toute l’Église se met en ordre de bataille. On ne va plus combattre dans notre coin, mais tous ensemble ! Waouh ! Nous allons nous soutenir les uns les autres par les enseignements et la prière. Cette année, avec Aleteia, ALain Noël vous propose de sortir des habituels combats qui souvent sont infructueux pour entrer dans le discernement spirituel.

Saint Paul invite Timothée à « livrer le bon combat » ( 1Tm 1, 18). Un jour, cela m’a mis la puce à l’oreille et la découverte que j’ai faite a changé ma vie. Si saint Paul parle d’un « bon combat » cela veut dire qu’il y en a un mauvais. Or, très souvent, c’est celui que nous livrons. Notre adversaire nous entraîne sur un terrain où nous devenons notre pire ennemi et où nous luttons contre nous-mêmes alors que le combat doit se mener contre lui. C’est ce discernement que je vous propose d’opérer ensemble durant une retraite en ligne. Cette retraite nous permettra également de découvrir et d’adopter les bonnes attitudes intérieures ; de nous revêtir de l’armure de Dieu ; d’apprendre à manier les armes qu’Il met à notre disposition pour mener le « bon combat ».

N’oublions pas la remarque du Concile Vatican II dans Gaudium et Spes (§37)  : « Un dur combat contre les puissances des ténèbres passe à travers toute l’histoire des hommes ; commencé dès les origines, il durera, le Seigneur nous l’a dit jusqu’au dernier jour. » Sachant cela, autant livrer le bon combat et en sortir vainqueur ! Chaque vendredi, vous trouverez sur le site Aleteia, l’enseignement pour la semaine. N’oubliez pas ce rendez-vous spirituel. Christ est vainqueur, emparons-nous de la victoire  !

Comment ça marche cette retraite de Carême 2019

Suivre la retraite en ligne de Carême sur Aleteia, c’est participer à un temps liturgique, c’est choisir d’en faire un temps privilégié : un temps que l’Église nous offre pour nous laisser transformer afin de vivre plus profondément de la grâce de l’Esprit saint ; un temps que nous mettons à la disposition du Seigneur pour le laisser nous transformer afin d’augmenter en nous la foi, l’espérance et la charité. Le temps d’un rendez-vous personnel et quotidien avec le Seigneur.

Toute rencontre nécessite quelques préparatifs : fixez l’heure de votre rendez-vous quotidien avec le Seigneur, selon vos disponibilités. Si possible, créez un espace qui sera dédié à ce rendez-vous quotidien. Décorez-le avec une icône, une image, une statue, un bouquet de fleurs, une bougie… Ayez à portée de la main l’enseignement de la semaine, une Bible, ou un mensuel de prière tel Magnificat et, si possible, un carnet de chants. Sur un carnet de notes qui vous accompagnera durant cette retraite, notez vos remarques et ce qui vous viendra à l’esprit durant la prière ou la journée.

Installez-vous confortablement, détendez-vous car vous attendez quelqu’un qui vous aime, le Christ. Si vous désirez prier à genoux, pas de prouesses douloureuses. Des tabourets de prière existent. Votre attitude peut aussi varier au fil de la prière, au fil des jours et des semaines…

Commencez ce temps de prière par un signe de croix. Vous pouvez dire aussi l’introduction aux offices du jour : « Dieu viens à mon aide, Seigneur à notre secours. Gloire au Père et au Fils et au Saint Esprit, au Dieu qui est, qui était et qui vient, pour les siècles des siècles. Amen. » Accordez-vous un petit temps de silence pour laisser reposer l’agitation de l’esprit (surtout si vous priez en fin de journée). Entonnez un chant de louange que vous aimez. Demandez au Père qu’Il vous envoie son Esprit saint (Luc 11, 13). Vous pouvez aussi choisir un chant à l’Esprit saint.

Lisez ensuite le message de la semaine que vous aurez pris soin d’imprimer. Durant la lecture, laissez-vous guider par ce qui va toucher votre cœur ce jour-là. N’ayez pas peur de vous laisser émouvoir par un mot, une image, une phrase, un personnage, une situation.  Notez ce qui a touché votre cœur ou les inspirations qui vous sont venues. Terminez ce temps par une prière à la Vierge Marie : Je vous salue Marie, Magnificat…  Et la prière du Notre Père. Durant la semaine, reprenez l’enseignement, ainsi que vos réflexions. Approfondissez-les jour après jour en demandant à l’Esprit saint d’ouvrir votre intelligence à la compréhension des Écritures (Textes bibliques).

Gare aux résolutions trop nombreuses

Souvent au commencement du Carême on part la fleur au fusil, plein d’enthousiasme et de résolutions. Au sujet des résolutions, mieux vaut en prendre une que plusieurs car trop souvent, plusieurs prises = aucune tenue. Si vous n’avez aucune idée de résolutions, priez l’Esprit saint en lui demandant de vous inspirer la « bonne » résolution. L’esprit du Carême est un esprit de dépouillement qui équivaut à un jeûne de nourriture, d’images, de musique, de paroles…

BOOK; LIVRE
© Mame

ALain Noël, Manuel de combat spirituel : sortons de nos conflits intérieurs pour livrer le bon combat, Mame, janvier 2014.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]