Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !
Aleteia

L’info qui réjouit : la signature d’un pacte sur les emballages plastiques

Emballage pastique, plastique, pastic
© Shutterstock
Partager

Les médias, sous couvert de ré-information, sont devenus champions dans la diffusion de nouvelles négatives. Et pourtant les informations qui réjouissent existent. Loin de cacher les maux qui nous entourent, elles permettent d’y trouver des motifs d’espérance et d’optimisme. Aujourd’hui, la signature d’un pacte national sur les emballages plastiques.

Le 21 février dernier a été signé un pacte national sur les emballages plastiques, dans le cadre de la dynamique lancée par le gouvernement en faveur de l’émergence d’une économie circulaire et de la disparition progressive du déchet plastique. Ce pacte s’inspire de son équivalent britannique signé en 2018 et de l’engagement mondial initié par la navigatrice Ellen Mac Arthur et sa fondation. Il rejoint d’ailleurs le réseau mondial des Plastics Pact, de cette fondation.

Le ministère de la Transition écologique et solidaire était signataire, avec deux ONG, le WWF France et la Fondation Tara expéditions. Du côté des industriels, Coca Cola, Danone, L’Oréal, LSDH (Laiterie de Saint-Denis-de-l’Hôtel), Nestlé, Unilever et les Biscuits Bouvard ont signé le pacte pour leurs implantations françaises. Enfin, dans la grande distribution, Auchan, Carrefour, Casino, Franprix, Monoprix, Système U ont signé cet accord.
Plusieurs engagements concrets sont pris, notamment établir une liste des emballages plastiques inutiles et établir des mesures pour les supprimer, atteindre au moins 60% d’emballages plastiques recyclés pour 2022, concevoir des emballages réutilisables, recyclables ou compostables intégralement pour 2025 et sensibiliser la clientèle aux enjeux de la pollution plastique. Les ONG signataires devront vérifier l’application effective de ces mesures. Des évaluations de six mois en six mois seront menées à partir de 2021 et rendues publiques.