Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Trois conseils de Jean Chrysostome pour dire « je t’aime » à sa femme

RELATIONSHIP
Shutterstock
Partager

Archevêque de Constantinople à la fin du IVe siècle, père de l’Église, saint Jean Chrysostome n’en demeure pas moins, à travers ses homélies que des fidèles ont retranscrites, un fin conseiller conjugal.

Dans une de ses Homélies sur l’Epître aux Ephésiens, saint Jean Chrysostome s’adresse aux maris. Il les incite à avouer leur amour et à faire preuve de tendresse envers leurs femmes. Voici trois conseils, qui, même s’ils remontent aux premiers temps du christianisme, conservent encore de précieux atouts pour exprimer son amour et fortifier son mariage.

Dites à votre femme les qualités qui vous ont séduit chez elle

Choisir, c’est renoncer. En épousant votre femme, vous avez tourné le dos aux autres. Ce choix, qui a engagé votre vie entière, ne s’est pas fait sur un coup de tête, il vous a fallu un temps de discernement. Au terme de ce discernement, vous avez librement pris une décision, basée, entre autres, sur les qualités physiques, morales et spirituelles de votre future épouse. Eh bien, selon saint Jean Chrysostome, il est utile de redire à votre femme, même après plusieurs années de mariage, les raisons qui vous ont poussé à vous unir à elle.

Le grand orateur engage ainsi chaque homme à justifier son choix, en disant par exemple : « Il y avait beaucoup de femmes que je pouvais épouser, des plus fortunées et de plus illustre naissance (vous pouvez trouver d’autres critères plus actuels, comme plus belles, plus minces, plus intelligentes… — ndlr) ; je ne l’ai pas voulu, car c’est toi que j’ai désirée, ta manière d’être, ta beauté, ta douceur, ta prudence. » Là encore, c’est à vous d’adapter !

Montrez que vous tenez à cet amour qui vous unit

« Moi, je mets ton amour au-dessus de tout, et rien ne me serait difficile ni pénible comme d’avoir un jour un différend avec toi », souffle encore Jean Chrysostome. Montrer que vous considérez votre mariage comme un trésor absolu est une belle preuve d’amour. Néanmoins, il ne suffit pas de le dire, mais de le vivre comme tel. Comment ? Saint Jean Bouche d’Or se montre plutôt pragmatique : « Montre-lui qu’il est précieux pour toi d’être avec elle et que tu aimes mieux être à la maison pour elle que dehors », ou encore : « Préfère-la à tous tes amis et même aux enfants qui te sont nés d’elle ».

Soyez prêt à tout partager avec elle

Les biens matériels, mais aussi les joies, les épreuves, la vie. « Si elle dit : « Ceci est à moi », réponds-lui : « Je n’ai, moi, rien en propre. Pourquoi donc dis-tu : c’est à moi, alors que tout est à toi ?… Oui, tout est à toi, et moi aussi je suis à toi. » Un hymne à l’amour qui ne manquera pas de faire fondre le cœur de votre bien-aimée !

40, 50, 60 ans de mariage... Des couples livrent le secret de leur longévité
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]