Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Samedi 06 mars |
Sainte Colette de Corbie
home iconActualités
line break icon

Pédophilie : un couple jugé pour « dénonciation calomnieuse » d’un prêtre

Foyer de Charité de Baye

Le Foyer de Charité de Baye.

La rédaction d'Aleteia - Publié le 28/02/19

Le procès d’un couple de septuagénaires débute ce 27 février, à Châlons-en-Champagne, pour « dénonciation calomnieuse » d’un prêtre qu’ils ont accusé de pédophilie.

Les époux Martin sont jugés à partir de ce 27 février par le tribunal correctionnel de Châlons-en-Champagne, dans la Marne, pour « dénonciation calomnieuse » d’un prêtre du Foyer de Charité de Baye. Les faits remontent à mars 2018. Dans une lettre de « signalement » envoyée au procureur Éric Virbel, à la direction des Foyers de charité et à Mgr François Touvet, évêque de Châlons, les deux septuagénaires ont affirmé que le prêtre aurait eu des « comportements excessifs » à l’endroit d’enfants. Ils ont également déclaré connaître personnellement des victimes et « rapportent des rumeurs faisant état d’actes plus nombreux encore », précise le journal la Croix.


POPE FRANCIS

Lire aussi :
Vatican : ce que l’on peut attendre du sommet sur les abus sexuels

Une enquête est alors ouverte, l’évêque de Châlons-en-Champagne, qui communique le nom du prêtre, précise dans un communiqué que ce dernier « ne devra plus résider dans le diocèse de Châlons ni y exercer un quelconque ministère auprès de jeunes mineurs tant que la justice ne se sera pas prononcée ». Au total plus d’une vingtaine de personnes ont été entendues. Mais les « témoins » des actes reprochés au prêtre, qui les auraient rapportés au couple Martin, démentent. La seule victime nommée par les septuagénaires assure de son côté n’avoir jamais été abusée par le prêtre. Le parquet de Châlons-en-Champagne a classé l’enquête sans suite en octobre dernier et a engagé des poursuites pour « dénonciation calomnieuse » après une plainte déposée par le prêtre.

« Des rancœurs entre les deux camps »

Dans cette affaire apparaît « des rancœurs entre les deux camps », rapporte de son côté BFM TV. « Locataires de leur maison qui appartient au foyer, des tensions seraient apparues lorsqu’on leur aurait demandé de travailler pour le Foyer en échange d’une remise sur leur loyer. Jusqu’à provoquer ce signalement ? Le couple le nie. »

Tags:
abus sexuelsjustice
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
LA BONNE MORT
Père Nathanaël Pujos
Que se passe-t-il au moment de la mort ?
2
La rédaction d'Aleteia
Attention, ces saints vont prendre vie sous vos yeux !
3
Rachel Molinatti
Irak : chaque matin, Sara, musulmane, va prier devant la Vierge d...
4
WEB2-IRAK-IMEDIA
Hugues Lefèvre
Les cinq choses à savoir sur le voyage du pape François en Irak
5
La rédaction d'Aleteia
EN DIRECT – En Irak, François dénonce « le terrorisme qui a...
6
Guillaume et Dorota Andrieu
Marzena Devoud
« Notre challenge ? Faire découvrir aux fiancés que l’on do...
7
Rachel Molinatti
Entre deux livraisons, il fait un coucou à sa maman du Ciel
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement