Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Vendredi 27 novembre |
Fête de la Vierge Marie en son icône du signe
home iconActualités
line break icon

Autriche : le Vendredi saint ne sera finalement pas un jour férié

Wikimedia

Stephansdom, la cathédrale de la ville de Vienne (Autriche).

La rédaction d'Aleteia - Publié le 28/02/19

En Autriche, alors que le Vendredi saint était considéré comme un jour férié pour les membres de certaines Églises du pays, la remise en cause de cette règle a donné lieux à des discussions animées.

Depuis une semaine, la question du Vendredi saint agite l’Autriche. En effet, dans ce pays majoritairement catholique, le Vendredi saint, au cœur de la Semaine sainte, était traditionnellement considéré comme un jour férié pour les membres de certaines Églises du pays, les Églises protestantes des confessions d’Augsbourg et helvétique, l’Église vieille-catholique et Église évangélique méthodiste. Mais pas pour les autres communautés chrétiennes. Une réalité que la Cour de justice de l’Union Européenne (CJUE) a jugé discriminatoire le 22 janvier dernier.

Un « jour de congé personnel »

Devant l’obligation de proposer une nouvelle formule, la coalition entre conservateurs et extrême droite avait annoncé la semaine dernière que la journée de travail s’arrêterait désormais pour tous le Vendredi saint à 14h. Mais cette décision n’a finalement satisfait ni les évangéliques qui perdaient un jour férié complet, ni les autres protestants et la communauté catholique qui voyaient leur Vendredi saint réduit à peau de chagrin, ni le patronat à qui la mesure semblait trop coûteuse, ni les syndicats de salariés qui réclamaient un jour chômé complet. Bref, un véritable pataquès. Ce mardi, le gouvernement a finalement annoncé dans un communiqué la mise en place d' »un “jour de congé personnel” permettant à chacun la pratique de sa religion ». En réalité, il s’agit d’un jour de vacances que tout salarié pourra prendre le Vendredi saint s’il le souhaite et qui sera décompté de son stock de congés.




Lire aussi :
Comment faire du Vendredi saint une journée particulière ?

Tags:
autricheCatholiquevendredi saint
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Timothée Dhellemmes
"Ridicule", "pathétique", "humiliante"... la ...
Timothée Dhellemmes
Les messes publiques reprendront samedi... ma...
Timothée Dhellemmes
Les évêques fustigent une décision "irréalist...
Agnès Pinard Legry
Vent debout contre la jauge de 30 person...
La rédaction d'Aleteia
Voici la prière des JMJ de Lisbonne 2023
WEB2-EVACUATION-CAMP-MIGRANT-AFP-080_HL_NCOISSAC_1277288.jpg
Mgr Benoist de Sinety
Si toutes les vies se valent…
WEB2-JEAN CASTEX-AFP-000_8VX2FV.jpg
Agnès Pinard Legry
Désabusés par la limite de 30 personnes, les ...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement