Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 07 décembre |
Saint Ambroise de Milan
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Autriche : le Vendredi saint ne sera finalement pas un jour férié

cathédrale vienne

Wikimedia

Stephansdom, la cathédrale de la ville de Vienne (Autriche).

La rédaction d'Aleteia - publié le 28/02/19 - mis à jour le 20/04/22

En Autriche, alors que le Vendredi saint était considéré comme un jour férié pour les membres de certaines Églises du pays, la remise en cause de cette règle a donné lieux à des discussions animées.

Depuis une semaine, la question du Vendredi saint agite l’Autriche. En effet, dans ce pays majoritairement catholique, le Vendredi saint, au cœur de la Semaine sainte, était traditionnellement considéré comme un jour férié pour les membres de certaines Églises du pays, les Églises protestantes des confessions d’Augsbourg et helvétique, l’Église vieille-catholique et Église évangélique méthodiste. Mais pas pour les autres communautés chrétiennes. Une réalité que la Cour de justice de l’Union Européenne (CJUE) a jugé discriminatoire le 22 janvier dernier.

Un « jour de congé personnel »

Devant l’obligation de proposer une nouvelle formule, la coalition entre conservateurs et extrême droite avait annoncé la semaine dernière que la journée de travail s’arrêterait désormais pour tous le Vendredi saint à 14h. Mais cette décision n’a finalement satisfait ni les évangéliques qui perdaient un jour férié complet, ni les autres protestants et la communauté catholique qui voyaient leur Vendredi saint réduit à peau de chagrin, ni le patronat à qui la mesure semblait trop coûteuse, ni les syndicats de salariés qui réclamaient un jour chômé complet. Bref, un véritable pataquès. Ce mardi, le gouvernement a finalement annoncé dans un communiqué la mise en place d' »un “jour de congé personnel” permettant à chacun la pratique de sa religion ». En réalité, il s’agit d’un jour de vacances que tout salarié pourra prendre le Vendredi saint s’il le souhaite et qui sera décompté de son stock de congés.




Lire aussi :
Comment faire du Vendredi saint une journée particulière ?

Tags:
autricheCatholiqueVendredi saint
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour








Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement