Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Attentat de Strasbourg : « Un ange gardien m’a protégée ce soir-là », confie une rescapée

Le témoignage émouvant de l'une des rescapées de l'attentat de Strasbourg.
Partager

Elle se définit volontiers comme une miraculée. Une des onze personnes blessées dans l’attentat de Strasbourg le 11 décembre dernier s’est confiée à France 3. "Je reste persuadée qu’un ange gardien m’a protégée ce soir-là", assure-t-elle.

Lorsque le terroriste Chérif Chekatt ouvre le feu en ce 11 décembre 2018 en plein milieu du marché de Noël de Strasbourg, il n’est pas encore 20 heures. Le bilan est de cinq morts et une dizaine de blessés. Parmi eux, une femme qui a décidé de se confier à France 3, plus de deux mois après le drame.

Elle n’a pas souhaité donner son identité mais c’est à visage découvert qu’elle est revenue sur cet épisode douloureux. Ce soir-là, le terroriste s’est avancé vers elle et a tiré en visant son cœur. « Il pointait son arme sur moi […] J’ai reçu la balle en plein cœur », raconte-t-elle. « Ces gens qui sont morts à côté de moi… Ç’aurait presque été plus normal que je décède à leur place. Je suis plus âgée, c’étaient des jeunes ».

Miracle ou concours de circonstance ?

La balle n’a pas traversé sa peau et n’a donc pas touché d’organes vitaux. « Ça a brûlé ma peau, ça a traversé mes deux blousons, ça a brûlé mon tee-shirt et la balle n’est pas rentrée », témoigne-t-elle. Le tireur a-t-il mal visé ? Était-il trop loin ? L’arme était-elle mal ajustée ? « Je reste persuadée qu’un ange gardien m’a protégée ce soir-là », confie de son côté la rescapée.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]