Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 30 novembre |
Saint André
home iconActualités
line break icon

Attentat de Strasbourg : "Un ange gardien m’a protégée ce soir-là", confie une rescapée

Capture France 3 I France Télévisions

Le témoignage émouvant de l'une des rescapées de l'attentat de Strasbourg.

Nicolas Boutin - Publié le 28/02/19

Elle se définit volontiers comme une miraculée. Une des onze personnes blessées dans l’attentat de Strasbourg le 11 décembre dernier s’est confiée à France 3. "Je reste persuadée qu’un ange gardien m’a protégée ce soir-là", assure-t-elle.

Lorsque le terroriste Chérif Chekatt ouvre le feu en ce 11 décembre 2018 en plein milieu du marché de Noël de Strasbourg, il n’est pas encore 20 heures. Le bilan est de cinq morts et une dizaine de blessés. Parmi eux, une femme qui a décidé de se confier à France 3, plus de deux mois après le drame.




Lire aussi :
Veillée à Strasbourg en mémoire des victimes : l’homélie de Mgr Ravel

Elle n’a pas souhaité donner son identité mais c’est à visage découvert qu’elle est revenue sur cet épisode douloureux. Ce soir-là, le terroriste s’est avancé vers elle et a tiré en visant son cœur. « Il pointait son arme sur moi […] J’ai reçu la balle en plein cœur », raconte-t-elle. « Ces gens qui sont morts à côté de moi… Ç’aurait presque été plus normal que je décède à leur place. Je suis plus âgée, c’étaient des jeunes ».

Miracle ou concours de circonstance ?

La balle n’a pas traversé sa peau et n’a donc pas touché d’organes vitaux. « Ça a brûlé ma peau, ça a traversé mes deux blousons, ça a brûlé mon tee-shirt et la balle n’est pas rentrée », témoigne-t-elle. Le tireur a-t-il mal visé ? Était-il trop loin ? L’arme était-elle mal ajustée ? « Je reste persuadée qu’un ange gardien m’a protégée ce soir-là », confie de son côté la rescapée.

Tags:
attentatstrasbourgtémoignage
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Agnès Pinard Legry
Jauge de 30 personnes : les catholiques unis ...
La rédaction d'Aleteia
Le Conseil d'État somme le gouvernement de ré...
Aliénor Goudet
La demande très spéciale que la Vierge Marie ...
CATHEDRALE NOTRE DAME DE PARIS
Caroline Becker
Découvrez l'intérieur de Notre-Dame de Paris,...
CHURCH
Agnès Pinard Legry
Une messe dimanche... trois scénarios possibl...
Monseigneur Matthieu Rougé
Timothée Dhellemmes
Mgr Rougé : "C’est un manquement à la parole ...
messe avec masques
Agnès Pinard Legry
Les églises sont "des lieux de contamination"...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement