Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

La Création au cœur du message du pape François pour le Carême

CPP / Polaris/East News
Partager

En se conformant au Christ, l’homme « fait également du bien à la Création », explique le pape François dans son message de Carême 2019.

En vivant « en fils de Dieu », les hommes participent à la « rédemption » de la Création, assure le pape François dans son message écrit pour le Carême 2019 et publié ce 26 février par le Saint-Siège. Cette année, le souverain pontife a choisi de bâtir son message de Carême autour d’une phrase de l’épître de saint Paul aux Romains : « la Création attend avec impatience la révélation des fils de Dieu » (Rm 8,19). Ce message a été signé le 4 octobre dernier, jour de la fête de saint François d’Assise, notamment auteur du Cantique des créatures.

« Cause de tous les maux » et à l’origine de la rupture de la communion de l’homme avec Dieu, le péché détériore « les rapports harmonieux » entre l’homme et la Création. Le premier se considère ainsi « dieu » de la seconde, pense en être le « chef absolu » et en use « pour son propre intérêt », au détriment des autres. En abandonnant « la loi de Dieu », assène le Pape, l’homme suit « la loi du plus fort », celle de « l’avidité », de « l’exploitation » et de la « cupidité insatiable ». À l’inverse, lorsque « l’homme vit comme fils de Dieu », il « fait également du bien à la Création ». En effet, il marche alors vers la « plénitude du salut », « processus dynamique qui embrasse également […] la Création ».

Un « temps de préparation »

Ce « mystère de salut » est « déjà à l’œuvre en nous en cette vie » grâce au mystère pascal — la mort et la résurrection du Christ, se réjouit le Pape. Chemin vers Pâques, le sommet de l’année liturgique, le Carême est ainsi un « temps de préparation » pour vivre à l’image du Christ, par « le repentir, la conversion et le pardon ».

Le jeûne, la prière et à l’aumône

Pour « incarner de façon plus concrète le mystère pascal », les chrétiens sont invités au jeûne, à la prière et à l’aumône. Le premier apprend à résister à la « tentation de tout dévorer ». La seconde à « renoncer à l’idolâtrie et à l’autosuffisance ». Enfin la pratique de l’aumône permet de se « libérer de la sottise de vivre en accumulant ». « Ne laissons pas passer en vain ce temps favorable ! », invite le Pape.

15 conseils bibliques pour être heureux
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]