Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

L’Arche se joint au « grand débat national »

© L'Arche | Julien Domec
Partager

Le « grand débat national », qui a démarré le 15 janvier dernier, donne la parole aux Français. Plus d'un million de contributions ont déjà été recueillies sur le site internet qui lui est dédié. L'Arche à Paris a décidé de donner la parole aux personnes avec un handicap.

Ce 25 février, les personnes avec un handicap pourront elles aussi porter leurs voix à l’occasion du « grand débat national ». En effet, en partenariat avec le cercle Vulnérabilités & Société, L’Arche à Paris organise un débat avec des personnes avec un handicap mental. Celui-ci aura lieu dans le XVe arrondissement parisien, en compagnie de diverses associations comme la Croix-Rouge. Seront présentes une quarantaine de personnes handicapées, ainsi que des volontaires en service civique. Des personnes âgées et atteintes de la maladie d’Alzheimer ont également été invitées à se joindre à elles. Plusieurs thèmes seront abordés, comme l’écologie et la citoyenneté, et la réflexion sera guidée par des animateurs spécialisés au moyen d’outils adaptés tels que pictogrammes, photos et gestes.

« Ces personnes-là sont aussi des citoyens »

« Cela nous paraissait évident de donner la parole à ces personnes-là qui sont aussi des citoyens », met en avant l’un des organisateurs de l’événement. L’Arche souligne dans un communiqué que « les personnes avec une déficience individuelle font partie de ces “invisibles” qui ont peu l’occasion de faire valoir leurs arguments sur les questions de société », arguant qu’elles peuvent pourtant « faire progresser l’ensemble de la société » grâce à « la singularité de leur point de vue ». Les contributions recueillies au cours de la soirée seront ensuite déposées sur le site du gouvernement.

© L'Arche | Julien Domec
L'Arche en pays toulousain. Photo prise au cours d'un atelier.

D’autres organisations liées au handicap ont également souhaité donner la parole à ces personnes souvent exclues et plusieurs initiatives de ce type ont été lancées, notamment dans le Nord et le Morbihan. Ainsi, le 13 février, l’APF (Association des paralysés de France) a organisé pour sa part une consultation à Vannes.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]