Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!
Aleteia

En Italie, une paroisse virtuelle sur Facebook

Image d'illustration.
Partager

À Livourne (Italie), une « paroisse virtuelle » multiplie les propositions à l’intention des fidèles. Une évangélisation numérique aux couleurs du XXIe siècle.

La foi et l’outil numérique ne sont pas incompatibles, bien au contraire. C’est ce dont témoigne le diocèse de Livourne (Italie), dans lequel une paroisse numérique a fait son apparition. Le principe est simple : une page Facebook (suivie par près de 2.000 personnes) qui s’adresse à tous, couples, célibataires, personnes âgées et jeunes, à travers de nombreuses propositions : cours sur l’amour conjugal via Skype, demande de conseil à un prêtre, diffusion en direct de la messe célébrée dans un carmel (avec parfois, en bonus, les saluts de la mère supérieure et des religieuses cloîtrées)… Les fidèles peuvent même réserver un temps de confession via la page. Ce qu’ils préfèrent ? Pouvoir envoyer des intentions de prière à des religieuses qui prieront pour leur famille, leur entretien d’embauche ou la santé de leur belle-mère.

Un outil d’évangélisation

Mgr Simone Giusti, évêque de Livourne, a soutenu l’initiative. Cette paroisse virtuelle n’a bien entendu pas pour vocation de remplacer la relation humaine mais elle répond à un besoin d’évangélisation, l’objectif étant de toucher ceux qui sont éloignés de l’Église par un format contemporain qui leur donnera l’occasion de créer un premier contact avec le clergé. Il ne s’agit que d’un maillon supplémentaire dans la grande chaîne qu’est la mission. Et pas d’inquiétude : si l’outil est numérique, les croyants, eux, sont bien réels.