Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 17 juin |
Saint Jean François Régis
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Vague d’émotion après la profanation d’un cimetière juif

FRANCE-RELIGION-CRIME

Frederick FLORIN / AFP

Près de 80 tombes ont été découvertes profanées le 19 février 2019 dans le cimetière juif de Quatzenheim, au nord-ouest de Strasbourg, dans le Bas-Rhin.

Agnès Pinard Legry - publié le 19/02/19

Près de 80 tombes du cimetière juif de Quatzenheim (Bas-Rhin) ont été découvertes profanées ce mardi, jour de rassemblements organisés partout en France contre l’antisémitisme.

C’est « avec la plus grande fermeté » que la préfecture du Bas-Rhin a condamné cet « acte antisémite odieux ». Alors que de nombreux rassemblements étaient prévus ce mardi 19 février contre la hausse récente des actes antisémites en France (+74% en 2018 d’après le ministère de l’Intérieur, ndlr), environ 80 sépultures du cimetière israélite de Quatzenheim ont été découvertes profanées, marquées à la bombe de croix gammées.




Lire aussi :
Les évêques de France présents au rassemblement contre l’antisémitisme

Alors que le parquet de Strasbourg a ouvert une « enquête de flagrance » confiée à la section de recherches (SR) de la gendarmerie de Strasbourg, Jean-Luc Marx, préfet du Bas-Rhin, a rappelé que « l’antisémitisme porte atteinte aux valeurs de la République que tous les Français ont en partage ». « Aucune violence, aucune manifestation de haine ou d’intolérance ne doit mettre en péril le vivre ensemble ».

« La négation de ce qu’est la France »

Cet événement a suscité une vague d’émotion et de nombreuses réactions au sein de la classe politique. Emmanuel Macron, qui s’est rendu au cimetière profané avant de rejoindre le Mémorial de la Shoah, a déclaré que « l’antisémitisme est la négation de ce qu’est la France ».

La dernière profanation d’un cimetière juif en Alsace avait été découverte le jour-même de l’attentat terroriste contre le marché de Noël de Strasbourg, le 11 décembre, à Herrlisheim, une commune située au nord-est de Strasbourg. Trente-sept stèles, ainsi que le monument des martyrs de la Shoah, avaient été recouvertes de graffitis antisémites.

Tags:
antisemitismeprofanation
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnaire-NONPOP-2.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement