Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 28 mai |
Saint Germain de Paris
Aleteia logo
Décryptage
separateurCreated with Sketch.

Antisionisme, antisémitisme : quelle différence ?

Alain Finkielkraut

© Renaud Camus

Alain Finkielkraut

La rédaction d'Aleteia - publié le 19/02/19

À la suite des insultes antisionistes proférées à l’encontre du philosophe Alain Finkielkraut ce samedi 16 février en marge d’une manifestation des Gilets jaunes, plusieurs députés français ont fait part de leur souhait de punir pénalement les injures antisionistes.

« Barre-toi, sale sioniste de merde ! », ont lancé ce samedi 16 février plusieurs manifestants au philosophe Alain Finkielkraut en marge d’un rassemblement de Gilets jaunes. À la suite de ces propos, condamnées unanimement par la classe politique, plusieurs députés de tous bords ont proposé que l’antisionisme soit sanctionné au même titre que l’antisémitisme. Mais quelle(s) différence(s) y a-t-il entre l’antisionisme et l’antisémitisme ?




Lire aussi :
Les évêques de France présents au rassemblement contre l’antisémitisme

Le sionisme est un « mouvement dont l’objet fut la constitution, en Palestine, d’un état juif », rapporte le Larousse. Cette pensée politique a été théorisée par Theodore Herzl à la fin du XIXe siècle. À l’inverse, l’antisionisme se définit comme l’« hostilité à l’existence ou à l’extension de l’État d’Israël ». Et l’antisémitisme ? Toujours d’après le dictionnaire, l’antisémitisme est une « doctrine ou attitude systématique de ceux qui sont hostiles aux juifs et proposent contre eux des mesures discriminatoires ».


BENJAMIN NETANYAHU; ISRAEL; PRIME MINISTER; PARIS; FRANCE; VISIT;

Lire aussi :
Israël : « La loi sur l’État-nation juif est loin d’être une nouveauté »

« L’antisémitisme est une forme de racisme spécifique, qui, en l’occurrence, vise les Juifs. Et, comme toutes les autres formes de racisme, il tombe sous le coup de plusieurs lois françaises », précise Dominique Vidal, journaliste, historien et auteur de l’ouvrage Antisionisme = antisémitisme ? : réponse à Emmanuel Macron, dans un entretien accordé à l’IRIS, un think tank français dédié aux thématiques géopolitiques et stratégiques. « L’antisionisme critique l’idéologie sioniste selon laquelle les Juifs, inassimilables dans les pays où ils vivent, devraient être rassemblés dans un État qui leur soit propre. Il s’agit donc d’une opinion, qu’on peut approuver ou rejeter, mais qui ne saurait constituer un délit ».

Tags:
antisemitismeisrael
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement