Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Le remerciement surprise de Lady Gaga aux Grammy Awards

LADY GAGA, GRAMMY
Invision/Invision/East News
Partager

Récompensée pour sa chanson "Shallow" en duo avec Bradley Cooper, Lady Gaga a remercié Dieu dans un discours poignant qui a ému le public réuni aux Grammy Awards 2019, la plus importante cérémonie de l'industrie de la musique américaine.

La 61e cérémonie des Grammy Awards — équivalent des Oscars pour la musique — a récompensé trois fois cette année Lady Gaga, notamment pour sa chanson « Shallow » interprétée en duo avec l’acteur Bradley Cooper dans la catégorie « meilleur duo pop de l’année ». La chanteuse et comédienne américaine est donc montée sur scène pour recevoir ce prix. Elle a profité de ce moment pour prononcer un discours émouvant en remerciant Dieu en premier lieu. En montrant le ciel du doigt, elle a confié qu’elle Lui était très reconnaissante pour tout. Elle a ensuite évoqué la question de la santé mentale, un sujet abordé dans « A star is born », film pour lequel elle est nommée aux Oscars.

Star de la soirée, Lady Gaga a imploré l’assistance, en même temps que les millions de téléspectateurs de l’événement, afin que plus personne ne détourne son regard des personnes atteintes d’un handicap : « Nous devons nous occuper les uns des autres », a-t-elle conclu, les larmes aux yeux.

D’origine italienne (de son vrai nom Stefani Joanne Angelina Germanotta), ce n’est pas la première fois que la chanteuse fait part de sa foi et de son attachement à Dieu. Souffrante de fibromyalgie et contrainte d’annuler sa tournée, elle avait posté en septembre 2017, une photo d’elle priant le chapelet sur les réseaux sociaux, accompagnée d’un texte exprimant sa tristesse de devoir annuler sa tournée et son espoir de pouvoir revenir vite sur scène. Elle s’en remettait à Dieu pour surmonter sa maladie chronique.

View this post on Instagram

I have always been honest about my physical and mental health struggles. Searching for years to get to the bottom of them. It is complicated and difficult to explain, and we are trying to figure it out. As I get stronger and when I feel ready, I will tell my story in more depth, and plan to take this on strongly so I can not only raise awareness, but expand research for others who suffer as I do, so I can help make a difference. I use the word "suffer" not for pity, or attention, and have been disappointed to see people online suggest that I'm being dramatic, making this up, or playing the victim to get out of touring. If you knew me, you would know this couldn't be further from the truth. I'm a fighter. I use the word suffer not only because trauma and chronic pain have changed my life, but because they are keeping me from living a normal life. They are also keeping me from what I love the most in the world: performing for my fans. I am looking forward to touring again soon, but I have to be with my doctors right now so I can be strong and perform for you all for the next 60 years or more. I love you so much.

A post shared by Lady Gaga (@ladygaga) on

En 2011, son interprétation de Marie-Madeleine torturée par ses sentiments dans le clip « Judas » avait toutefois été perçue comme insultante par de nombreux catholiques. Quelques années plus tard, elle a surpris ses fans en publiant, en avril 2016, une photo d’elle, la bible à la main, au côté du curé de l’église du Saint-Sacrement à New York. Cette photo était accompagnée de ce commentaire exprimant son attachement à l’Eucharistie :

« Merci père Duffell pour cette magnifique homélie, comme toujours. (…) J’ai été tellement émue aujourd’hui quand vous avez dit : “L’Eucharistie n’est pas une récompense pour les parfaits mais la nourriture que Dieu nous donne” ».

En images : vous entendrez parler d'eux en 2019
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]