Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Un « Label Bonheur » qui récompense des personnalités inspirantes

© BE LOVE BE HAPPY
Laurence Dujardin et David Bourgeois.
Partager

Le mouvement « Be love Be happy » cherche à faire connaître toutes les initiatives du cœur à travers le monde. Ses fondateurs ont remis le premier « Label Bonheur » à Yann Bucaille.

« Qui nous fera voir le bonheur ? », demandent les hommes dans le psaume 4.  C’est la question que se sont posée à leur tour Laurence Dujardin et David Bourgeois, deux aventuriers dans l’âme, qui viennent de lancer le mouvement « Be love Be happy ». Son objectif est de créer un large réseau autour d’initiatives inspirantes et de permettre au maximum de personnes de créer du lien entre elles. Ils ont donc décidé de partir à bord d’un pick up aménagé faire un tour du monde de ce qu’ils nomment « des initiatives de cœur ». Laurence, coach bien être depuis une quinzaine d’années, sera la plume de l’aventure. David, ancien militaire aujourd’hui photographe, saura capturer l’essentiel et en rendre compte par l’image. Le binôme de baroudeurs espère prendre la route dans l’année. Le circuit dépendra de la date de départ.

Lire aussi : Testigo, l’événementiel solidaire au cœur de la vie d’entreprise

Un « Label Bonheur »

« C’est par l’ouverture du cœur que nous pouvons commencer à être heureux. J’ai vécu des choses difficiles qui m’ont appris à m’ouvrir au monde extérieur et à vivre avec peu de choses », explique David. « Je veux comprendre pourquoi les gens sont heureux, capter cela et le partager. Le monde ne va pas mal. L’ère de l’individualité est finie. Nous sommes en train de changer d’époque. Autant le faire dans la joie et l’ouverture ». Le but de l’aventure n’est pas d’être simplement témoins des belles choses, mais aussi de les exporter jusqu’en France et de fédérer tourte une communauté autour de cette dynamique positive. « Nous avons beaucoup à nous dire entre Français », ajoute-t-il. « On n’est pas dans du faux mais dans de l’authenticité », renchérit Laurence.

« Be love Be happy » c’est aussi un « Label Bonheur » qui récompense des personnalités publiques ou des entreprises pour leurs initiatives de cœur. Le 30 janvier dernier, Laurence et David ont remis le premier « Label Bonheur » à Yann Bucaille, fondateur des cafés Joyeux, une chaîne de coffee-shops qui emploie des personnes avec un handicap mental.

Lire aussi : Aux âmes citoyen !

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]