Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Vivez mieux, vivez déconnecté

Por GaudiLab/Shutterstock
Partager

Accros au smartphone ? Il vous semble impossible de vous séparer pendant quelques instants de votre téléphone ? La rédaction d’Aleteia vous propose dix astuces pour vous éloigner de votre mobile.

C’est désormais presque une extension de notre corps. Nous mangeons avec lui, nous travaillons avec lui, nous dormons avec lui, le smartphone est devenu un outil indispensable à notre vie. En France, 77% de la population est en possession d’un mobile et certains utilisateurs éprouvent une peur excessive à l’idée d’être séparé de leur téléphone ou de ne pouvoir s’en servir. C’est ce qu’on appelle la nomophobie. Preuve d’une prise de conscience, le terme a même été élu « mot de l’année 2018 » sur le site du Cambridge Dictionary. En dix astuces, Aleteia vous propose de faire un cure detox pour prendre un peu de distance avec votre mobile.

Prenez conscience de votre consommation

« Cette semaine votre écran a été activé en moyenne 2h15 par jour ». Pour mieux utiliser son portable mieux vaut prendre conscience du temps passé dessus. Les applications comme « Qualitytime » ou « Break Free » sur Android ou « Rapport hebdomadaire » sur IOS, détaillent très précisément le temps que vous avez passé sur votre téléphone et l’usage que vous en avez fait. La plupart de ces programmes permettent même d’affecter un temps maximum quotidien à une application.

SMARTPHONE
Georgejmclittle - Shutterstock

Stop aux notifications

Promotion exceptionnelle, actualité, WhatsApp, Messenger, toutes ces applications génèrent de nombreuses notifications. En une journée, vous pouvez facilement être dérangé plus d’une centaine de fois dans votre travail ou dans vos activités. Pour votre concentration, l’idéal est de limiter au maximum vos notifications dans les paramètres de votre téléphone.

Supprimez des applications

Réduisez les tentations et supprimez les applications chronophages de votre mobile. Effacez en priorité les jeux mais aussi les différentes applications liées aux réseaux sociaux, Facebook, Messenger, Twitter, Instagram. Une application n’est pas souvent utilisée ? Supprimez-là, vous gagnerez de la place.

Pixabay

Une montre, à la bonne heure

Oh, un nouveau sms ! Oh, un nouveau mail du boulot ! Au lieu de simplement regarder l’heure, on en vient à déverrouiller son téléphone et, sans s’en rendre compte, on se plonge dedans. Avec une montre, vous ne risquez pas la déconcentration. Si vous voulez savoir l’heure qu’il est, jetez un rapide coup d’œil à votre poignet.

Ayez le réflexe « silencieux » !

Pour bien dormir, mieux vaut ne pas être réveillé par votre téléphone. Pour éviter les notifications tardives, activez le mode « ne pas déranger » pendant les heures de sommeil : la fonction passe l’ensemble des alertes en silencieux. Une autre solution, plus radicale, consiste à éteindre son téléphone pendant la nuit. Vous éviterez ainsi d’exposer inutilement votre cerveau aux ondes.

SOCIAL MEDIA
Peter Snaterse - Shutterstock

Le soir, loin des yeux, loin de l’oreiller

Pour mieux s’endormir mieux vaut se tenir loin des écrans. En effet, ces derniers  émettent une lumière bleue qui stoppe la sécrétion de la mélatonine, l’hormone du sommeil. Une solution : laissez votre téléphone dans une autre pièce afin de ne pas être tenté une fois dans votre lit. De la même façon, mieux vaut ne pas utiliser votre téléphone comme réveil car le premier geste de la journée sera dirigé vers votre mobile. Une tentation de plus de surfer trop longtemps dessus avant même d’attaquer la journée.

Un téléphone, c’est dans la poche

Pour beaucoup, c’est presque un réflexe. On pose le téléphone sur la table avant de s’asseoir, pour se débarrasser de cet objet trop encombrant dans la poche du pantalon. Mais voilà, en plaçant votre smartphone sous vos yeux l’attrait devient plus important. Pour éviter toute tentation, mieux vaut le laisser loin de yeux mais à portée de bras. Dans une poche ou dans votre sac par exemple.

Quoi de neuf, smartphone ?

Arrêtez de regarder votre téléphone toute la journée ! Ce petit geste machinal, répété tout le long de la journée, qui consiste à activer l’écran du téléphone pour vérifier que l’on n’a pas raté un appel ou un message. Tentez de réduire cette addiction grâce à la dernière mise à jour de l’IOS, ainsi que l’application Break free sur Android. Ils permettent de compter le nombre d’activations du téléphone dans la journée. Il devient alors assez simple de le solliciter moins souvent et de prendre un peu de distance.

1,2,3 nous irons au bois… sans toi

Offrez-vous des moments sans téléphone et apprenez à sortir sans. Vous devez faire une course dans le quartier ? Acheter du pain à la boulangerie ? Est-il vraiment utile de prendre votre téléphone pour des courses de 5 à 10 minutes ? Ces courses sont justement l’occasion de faire des petites pauses. Elles peuvent être très courtes, comme un achat dans le quartier, ou plus longues, à l’occasion d’une retraite spirituelle ou des vacances.

TECHNOLOGY
BLACKDAY - Shutterstock

Être actif pour désactiver son téléphone

Enfin, restez actifs. Le désir de consulter les réseaux sociaux vient souvent d’un désir de combler un moment inoccupé. C’est le refuge face à l’inactivité. Alors sortez, promenez-vous, faites du sport, voyez vos amis ! Pour profiter du moment présent il vous faudra laisser votre téléphone de côté. En effet, comment pourriez-vous être concentré sur une discussion si vous parlez en même temps sur Facebook ?

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]