Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Les héros du Thalys reçoivent la nationalité française

Consulat de France/Twitter/Emmanuel Lebrun-Damiens
Partager

Les trois jeunes Américains qui avaient déjoué une attaque terroriste dans le Thalys en août 2015 ont reçu la nationalité française jeudi 31 janvier.

Le 21 août 2015, la France entière respirait en apprenant qu’elle avait échappé de peu à une attaque terroriste, sept mois seulement après les attentats de Charlie Hebdo. Anthony Sadler, Alek Skarlatos et Spencer Stone, trois jeunes Américains âgés respectivement de 23, 22 et 23 ans, qui se trouvaient à bord du Thalys Amsterdam-Paris, avaient en effet réussi à désarmer un djihadiste marocain qui préparait un attentat.

« La France est fière de vous accueillir »

Les trois jeunes gens ont demandé leur naturalisation française en 2018, expliquant que l’événement a créé un lien indéfectible entre chacun d’eux et la France. « Aujourd’hui, la France est fière et heureuse de vous accueillir », a écrit le président de la République Emmanuel Macron dans sa lettre de naturalisation officielle. La cérémonie a eu lieu à Sacramento, en Californie. Emmanuel Le brun-Damiens, consul général de France à San Francisco, a souligné que les trois amis avaient « risqué leurs vies pour la République ».

Le 23 août 2015, les trois hommes avaient reçu la légion d’honneur de la part du président de la République François Hollande. Le 7 février 2018, le film de Clint Eastwood, Le 15h17 pour Paris, les avait également mis à l’honneur. Anthony Sadler, lui-même fils de pasteur, avait alors déclaré : « Nous savons que cette série d’événements n’étaient pas une coïncidence. C’est comme si nos vies nous avaient conduits à ce moment-là précisément. […] C’est dans ce Thalys que nous étions censés être ce jour-là ».

Découvrez en images les héros de l’année 2018 :

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]