Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!
Aleteia

Le coup de pub inattendu du Pape pour le livre d’un prêtre français

© JMJ 2019
Le Pape s'adresse aux évêques d'Amérique centrale jeudi 24 janvier 2019.
Partager

Alors qu’il s’adressait aux évêques d’Amérique centrale pendant les JMJ, le pape François, sortant de son discours, a souligné de façon inattendue la qualité d’un livre récent de Mgr Benoist de Sinety, vicaire général du diocèse de Paris, sur la question des migrants.

Un peu de chauvinisme ne fait pas de mal ! Depuis quelques jours, les Français se rengorgent. En effet, le 24 janvier dernier, le pape François, présent au Panama pour les JMJ, a cité le vicaire général du diocèse de Paris alors qu’il s’adressait aux évêques d’Amérique centrale en l’église saint François d’Assise, s’enthousiasmant pour un ouvrage qui porte sur l’accueil des migrants : « Le vicaire général de Paris, Mgr Benoist de Sinety, va sortir un livre, qui a comme sous-titre : “Accueil des migrants, un appel au courage”. C’est formidable, ce livre ». (On peut le voir à 30’50 dans la vidéo qui suit.)

Sans tomber dans un patriotisme immodéré, on peut s’en amuser et surtout se féliciter de cette citation pontificale qui fait écho au message du livre. Mgr Benoist de Sinety, qui ne savait pas que le Pape avait lu son livre, a accueilli cette mention « avec beaucoup de reconnaissance », se réjouissant « que l’écho qu’il trouve aujourd’hui puisse amplifier cette capacité à pouvoir susciter un débat ».

Un plaidoyer sur les questions de migration

Le livre, intitulé Il faut que des voix s’élèvent, Accueil des migrants, un appel au courage, a en fait déjà été publié en avril 2018. Il est resté en tête des ventes de La Procure durant plusieurs semaines. Dans ce plaidoyer à destination des chrétiens, le prélat clame qu’il est urgent de prendre conscience de la réalité des migrants et de les accueillir. À la suite du Saint-Père, auquel ce thème est cher.

Le 26 janvier, alors qu’il se rendait à la cathédrale Santa Maria La Antigua de Panama, le souverain pontife a rapidement salué un groupe de jeunes français qui étaient accompagnés par le même prélat. « Priez pour moi, j’ai besoin. Le travail, pas facile ! », s’est-il exclamé en riant.

https://www.facebook.com/vaticannews.fr/videos/vb.387606894638793/1977290178992185/?type=2&theater