Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

L’anecdote qui démontre que science et foi sont compatibles

LOUIS PASTEUR
Partager

Cette anecdote de la vie de Louis Pasteur, pionnier de la microbiologie et inventeur du vaccin contre la rage, résume à elle seule l’humilité dont pouvait faire preuve le grand personnage. Elle met également en exergue la possibilité de concilier foi chrétienne avec la science.

L’histoire se déroule en 1892 dans un train. Louis Pasteur, alors âgé de 70 ans, est assis dans un wagon aux côtés d’un jeune étudiant. Le célèbre chimiste est en train de prier le chapelet, égrenant les perles entre ses doigts, lorsque l’étudiant l’interpelle :
– Monsieur, vous croyez encore en ces trucs arriérés ?
Il éclate de rire, avant d’ajouter :
– Moi, je ne crois pas en de telles stupidités. Suivez mon conseil. Jetez ce chapelet par la fenêtre, et apprenez donc ce que la science a à dire à ce sujet.
– La science ? demanda humblement le vieil homme. Je ne comprends pas cette science… Peut-être pourrez-vous me l’expliquer ?
L’étudiant voit que l’homme est profondément touché. Pour éviter de le blesser davantage, il répond :
– S’il vous plaît, donnez-moi votre adresse et je vous enverrai quelques ouvrages pour vous aider dans ce domaine.
Alors le vieil homme fouille dans la poche intérieure de sa veste, et remet au garçon sa carte de visite. En découvrant l’intitulé de la carte, l’étudiant, honteux, incline la tête et n’ose plus dire un mot. Il venait de lire : « Louis Pasteur, Directeur de l’Institut de Recherche Scientifique, Paris ».

Source : Dieu est humour, tome 2, Bernard Peyrous, Marie-Ange Pompignoli, Éditions de l’Emmanuel, 2011.

Il existe une autre version de cette anecdote, décrivant Louis Pasteur en train de lire la Bible plutôt que de dire son chapelet.

Lire aussi : Marie Pasteur, première collaboratrice de Louis Pasteur

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]