Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Cette simple croix devant laquelle des millions de jeunes prient

© DR
Arrivée de la Croix et de l'icône lors des 28ᵉ Journées mondiales de la jeunesse, à Rio de Janeiro (Brésil), en 2013.
Partager

Elle sera en vue cette semaine à Panama où débutent les Journées mondiales de la jeunesse. La Croix des JMJ, également surnommée Croix de l’Année Sainte, Croix pèlerine ou encore Croix du Jubilé, reste un symbole très fort pour la jeunesse du monde entier.

Elle va accompagner les pèlerins tout au long des Journées mondiale de jeunesse (JMJ) de Panama… et ne risque certainement pas de passer inaperçue ! D’une hauteur de 3,8 mètres, la Croix des JMJ est l’un des grands symboles de ce rassemblement. Son histoire remonte à 1984. Cette année-là, le pape Jean Paul II formule le souhait qu’une croix soit installée près du grand autel de la basilique Saint Pierre de Rome pour l’année jubilaire. Il la confia par la suite à la jeunesse en ces termes : « Très chers jeunes, à la fin de l’Année Sainte, je vous confie le signe de cette Année Jubilaire: la Croix du Christ! Portez-la dans le monde comme signe de l’amour du Seigneur Jésus pour l’humanité et annoncez à tous qu’il n’y a de salut et de rédemption que dans le Christ mort et ressuscité ». À Rome, ce 22 avril 1984, le pape Jean Paul II vient ainsi de confier, à travers cette croix de bois, une grande mission à la jeunesse du monde.

Lire aussi : Témoignages, prières, infos insolites… Tout ce qu’il faut savoir des JMJ 2019 de Panama

Depuis ce jour, cette croix n’a cessé de voyager aux quatre coins du monde. En Europe d’abord : le continent étant à cette époque-là séparée par le rideau de fer, la croix devient un signe visible de la réconciliation entre les pays situés dans les deux blocs. En 1987, elle franchit l’océan pour la première fois jusqu’en Argentine à l’occasion des troisièmes JMJ.

En-dehors des JMJ, la croix se promène, répondant aux différentes sollicitations de communautés et pèlerins. « La Croix a fait son apparition au Rwanda après les événements tragiques du génocide, et aussi au Ground Zero de New York après l’attentat du World Trade Center : elle s’y est trouvée en présence de millions de jeunes pèlerins pendant les veillées de prières, mais elle a également séjourné dans des cadres plus intimes – parmi des malades dans les hôpitaux, et même parmi des prisonniers », rappelle la Conférence des évêques de France.

Lire aussi : Voici la prière officielle des JMJ de Panama

En 2003, Jean Paul II annonce que la Croix des JMJ sera désormais accompagnée de l’Icône de Notre-Dame. « À la délégation venue d’Allemagne, je lui donne aujourd’hui l’icône de Marie. Dorénavant, avec la croix, cette icône accompagnera les journées mondiales de la Jeunesse », explique-t-il lors de l’Angélus du 13 avril 2003. « Ce sera un signe de la présence maternelle de Marie avec les jeunes, appelés comme l’apôtre Saint Jean, à la recevoir dans leur vie ». Cette icône est une copie de l’icône de Marie « Salus Populi Romani » dont l’original de l’Icône est conservée dans la basilique de Sainte-Marie-Majeure de Rome.

En images : toutes les éditions des JMJ depuis 1986
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]