Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

En images : les animaux de la ferme investissent la place Saint-Pierre

Antoine Mekary / ALETEIA
Partager

En Italie, et plus particulièrement à Rome, le 17 janvier rime avec festivités. À l’occasion de la fête de saint Antoine le Grand, les Italiens célèbrent et valorisent le métier d’éleveur, dont le moine considéré comme le père du monachisme est le saint patron.

Cliquez ici pour ouvrir le diaporama

Comme un parfum de salon de l’Agriculture. Les pèlerins ont pu assister à une curieuse scène aux abords de la place Saint-Pierre en ce jour de la saint Antoine le Grand. Les cloches de la basilique se sont mêlées aux hennissements, meuglements et autres caquètements. Et pour cause : ce jour là, une mini-ferme à ciel ouvert y a été installée par les associations d’éleveurs italiens.

Antoine Mekary / ALETEIA

L’occasion d’exhiber fièrement de nombreux animaux de race issus de toutes les régions d’Italie, de la vache tachetée rouge au mouton Sopravissana de la province de Macerata, du cheval de trait italien à l’âne d’Amiata en passant par l’oie de Venise ou encore le canard colvert.

Donner à voir l’agriculture italienne

Le but de la journée ? Faire découvrir la diversité et la qualité de l’agriculture et de l’élevage du pays aux Italiens et même, plus largement, à toutes les personnes qui découvriraient par hasard l’événement. Il s’agit de montrer que toute la production issue du règne animal en Italie est cultivée dans la tradition et dans la préservation de la biodiversité. Chaque éleveur a également pu rencontrer Mgr Angelo Comastri, archiprêtre de la basilique Saint-Pierre, qui a célébré une messe avant de venir visiter la petite ferme pour y bénir tous les animaux.

La Botte est un des plus gros pays producteurs de lait et de viande en Europe et ses habitants tiennent à ce que cela se sache. Tant est si bien que la fanfare des carabinieri elle-même a été dépêchée en grande pompe sur les lieux pour y apporter un peu de prestige en entonnant l’hymne du Vatican, l’Inno e Marcia Pontifical , et celui de l’Italie, l’Inno di Mameli.

En images : la place Saint-Pierre occupée par les animaux

 

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]