Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mardi 13 avril |
Sainte Ida de Louvain
home iconAu quotidien
line break icon

Pourquoi dit-on « en son for intérieur » ?

DEEP IN THOUGHT

Shutterstock

Axelle Partaix - Publié le 18/01/19

Notre culture et notre langue française sont fortement influencées par nos racines chrétiennes. Découvrez ces expressions que nous utilisons souvent sans soupçonner qu’elles puisent leur origine dans la tradition religieuse.

For intérieur ou fort intérieur ? C’est un « classique » des fautes d’orthographe ! Il faut dire que le mot fort est largement plus connu que for qui, hormis dans quelques expressions juridiques, n’est plus utilisé dans la langue française que dans la locution en son for intérieur.

Le for en question dérive du latin forum (donc sans t à la fin), la place où se tenaient les assemblées du peuple et où l’on venait débattre des sujets les plus divers. Si le mot est déjà employé au XIIIe siècle en Gascogne pour désigner la loi, les coutumes et privilèges du droit local, c’est surtout à partir du XVIIe siècle qu’il commence à s’appliquer aux tribunaux ecclésiastiques chargés de juger les clercs et les fidèles pour des manquements éventuels au droit canonique.


LIBRARY

Lire aussi :
Pourquoi dit-on « mettre à l’index » ?

Au XVIIIe siècle se crée la distinction entre le for extérieur ou for externe pour les affaires qui relèvent de la responsabilité des fidèles devant la société et l’Église, et le for intérieur ou for interne pour ce qui relève de la responsabilité de chacun face à Dieu. Le tribunal ecclésiastique n’est compétent que pour le for externe.

Aujourd’hui, si le for intérieur peut toujours relever de ce qui concerne notre relation à Dieu et dont nous pouvons nous ouvrir par exemple par le biais de la confession, l’expression s’est sécularisée et désigne notre conscience individuelle. C’est en quelque sorte un tribunal intime dirigé par notre conscience et devant lequel comparaissent nos pensées profondes. Et finalement, ce for n’est pas si éloigné du fort, à l’image d’une forteresse imprenable dans laquelle nous conservons et protégeons nos pensées intimes et formons notre jugement.

Tags:
expressions
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Camille Dalmas
Miséricorde divine : le livre qui a bouleversé le pape François
2
Mgr Benoist de Sinety
La leçon d’Istanbul : « Vous avez voulu la paix au prix du déshon...
3
Agnès Pinard Legry
Non-respect des mesures sanitaires : le diocèse de Paris ouvre un...
4
WEB2-CONVERSION-SYRIE-SAINT-CHARBEL-Nadine-Sayegh.jpg
Nadine Sayegh
Témoignages : ces musulmans syriens convertis au christianisme
5
Mathilde de Robien
La Trinité le dimanche, son ange gardien le mardi. Chaque jour de...
6
Mathilde de Robien
Confinement, épreuve, traumatisme… comment favoriser la résilienc...
7
Mathilde de Robien
Brésil : une statue du Christ plus haute que celle du Rédempteur
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement